La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

L’escapade du dimanche

Classé dans : Chemin,Nature,Poésie — 22 janvier, 2017 @ 9:39

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Une balade en forêt…

.

Sans oublier les portes, les pièces, les escaliers… et jusqu’au toit !

.

LES MAISONS

.

La joie, remède.

Classé dans : Chemin,Méditation & Réflexion Personnelle,Pour du mieux,Un livre — 20 janvier, 2017 @ 8:27

.

LIVRES ROBE

.

La joie est une puissance, cultivez-là !

Le Dalaï-Lama

La joie ne se commande pas elle s’invite, on ne peut pas décider d’être soudain en joie, nul n’a prise sur cette émotion qui n’apparaît que lorsque certaines conditions sont réunies. Nous verrons ainsi dans les prochains chapitres comment accéder à une joie active et permanente à travers un processus de libération et de communion, de déliaison et de reliaision.

Mais ne pourrait-on déjà, par un état d’esprit ou des comportements spécifiques, favoriser l’émergence de joies profondes même si elles restent encore éphémères ? Serait-il possible de créer un climat qui permette à la joie d’advenir et de s’épanouir ? Comme le dit l’écrivain Mathieu Terrence : « La joie n’est pas volontaire. Elle ne se décide pas, pas plus qu’elle ne se décrète. Il faut fuir comme la peste ceux qui en vendraient la recette. En revanche, la joie exige un climat favorable : un état d’esprit pareil à un état de grâce. Le climat favorable se favorise. »

J’ai en effet pu constater qu’il existe un état d’esprit, un certain nombre d’attitudes, de manières d’être, qui nous permettent de créer ce terreau propice à la venue de la joie.

J’en retiendrai ici quelques unes, mais on pourrait bien entendu en ajouter d’autres : l’attention, la présence, la méditation, la confiance et l’ouverture du cœur, la bienveillance, la gratuité, la gratitude, la persévérance dans l’effort, le lâcher prise, la jouissance du corps. 

Frédéric Lenoir, La puissance de la Joie, chapitre  Laisser fleurir la joie, extrait.

Editions Fayard

Merci ami cher pour ce cadeau d’anniversaire, cet ouvrage m’accompagne en ce moment, ma joie-seconde nature s’en trouve fort heureuse…

                mm

.

Que nous dit la vie ?…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Méditation & Réflexion Personnelle — 19 janvier, 2017 @ 7:24

.

HELLO

.

 Qui craint de souffrir

souffre déjà de ce qu’il craint …

Montaigne

♦◊♦◊♦◊♦◊♦◊♦

Autrement dit, citant en cela une amie qui m’est chère :

Que de peurs que de tourments pour des choses

qui ne se sont jamais produites…

                       mm

.

Mercredi ? C’est jour d’Image !

Classé dans : Chemin,Côté Arts,Images,Poésie — 18 janvier, 2017 @ 10:36

.

BEBES ARBRE

.

Le temps, le temps…

.

CARNETS DE VOYAGES

.

Une petite phrase rencontrée au fil des lectures…

La vie ne vous dit pas non, mais patience ! 

Une belle réflexion pour ce matin…

Peut-être que ce que nous désirons si ardemment ne se révèlera pas si extraordinaire dans nos vies ? Peut-être même que cela nous sera néfaste ?  Avec le temps, la vie nous l’apprendra. Ou pas. Parce que nous aurons vécu tout à fait autre chose, qui nous aura fait oublier la première.

Il se peut aussi qu’il soit trop tôt. Peut-être ne sommes-nous pas encore prêts à vivre ce que nous espérons si fort ? Peut-être que tous les éléments ne sont pas encore réunis pour que cela s’harmonise dans nos vies ? Peut-être que les autres ne sont pas prêts ? ou les circonstances ? Peut-être que la période n’est pas adéquate ? ou le lieu ?

C’est le temps qui est le plus habile à démêler nos paquets de nœuds, le plus attentionné pour fignoler les moindres détails, le plus délicat pour emballer nos cadeaux,..

Et si vraiment notre vœu ne se réalisait pas ? Patience… quelque chose d’autre, de meilleur pour soi, toujours, se prépare en silence.

                                              mm

.

La cage s’ouvre de l’intérieur…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Histoires de Coeurs,Pour du mieux — 16 janvier, 2017 @ 9:18

.

AIMER LE DIRE

.

L’escapade du dimanche

Classé dans : Chemin,Insolite & Drôle,Vidéos & Cinéma,Zique — 15 janvier, 2017 @ 9:37

.

Image de prévisualisation YouTube

.

La musique avec un grain de folie.

Drôle, gai, du grand art !…

.

Après les maux…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Prête-moi ta plume — 14 janvier, 2017 @ 6:09

.

APRES LES MAUX

.

FILLE SUR FLEUR

.

 

Comme une cathédrale…

.

JADE

.

Raph, il parle souvent du bonheur. Selon lui, il y a trois B-attitudes : le Beau, le Bon et le Bien. Si votre climat intérieur se dégrade, c’est sûr, vous avez un problème de B-attitudes.

Un jour, il a voulu créer un groupe de gens heureux : le Club de la Bonne Humeur. Le plus dur, ça a été pour recruter : on était juste que tous les deux, alors que les gens de mauvaise humeur, ils étaient des millions de millions.

Au début, évidemment, le Club de la Bonne Humeur attire beaucoup, parce qu’il y fait toujours beau, seulement c’est très-très difficile. Pas pour y entrer non ; mais pour y rester.

Quand vous vous réveillez le matin, parfois vous êtes tout ensoleillé de bonheur, tellement-tellement que vous rayonnez. Et puis la journée commence, et vous rencontrez des gens qui ont dans la tête des nuages gris foncé qui filent à la queue-leu-leu. Ils sont si menaçants qu’on a l’impression qu’il suffit de les piquer légèrement pour qu’ils se déchaînent en orages. Alors évidemment, c’est pas facile de rester au beau fixe.

Au bout d’un moment, vous êtes découragé. Vous avez l’impression de gâcher vos rayons de tendresse pour rien du tout. Et vous finissez par passer de l’autre côté – du côté des gens de mauvaise humeur. Vous vous dites :; “Après tout, il n’y a pas de raisons que je fasse des efforts, puisque personne n’en fait !”. C’est drôle, c’est comme s’il y avait plus de plaisir à se faire l’avocat du Diable que le complice de Dieu. Il n’y a pas de justice !

[...]

Quand on a du méli-mélo dans la tête, quand on est en colère à cause de sa grisaille intérieure, il faut dire à Mr le Bonheur : “Pardon de t’avoir blessé. J’ai regardé le mauvais côté…”

Au début c’est très-très difficile, parce qu’on aimait se laisser aller dans ses humeurs. Et puis après, c’est drôlement bon : c’est comme le soleil qui commence à chauffer en plein hiver. Même si les autres sont d’un accueil glacial, eh bien on reste chaleureux, de toute la chaleur qu’on a accumulée pendant sa cure de bonne humeur.

C’est comme ça qu’on peut dessiner la vie avec du Beau, du Bon et du Bien, et faire qu’elle ressemble à une cathédrale plutôt qu’à une vieille cabane toute pourrie qui menace tous les jours de s’écrouler…

Je sais pas si vous avez remarqué : ce qui sépare les gens, ce sont les mots. Même les p’tits mots de rien du tout, ça peut produire les pires maux. Il y a des mots blessants, et puis des mots qui tuent.

Peut-être bien qu’on habille la vérité avec des mots parce qu’on a peur de la voir toute nue… 

Jade et le mystères de la vie, par François Garagnon – Extrait, chapitre : les B-attitudes

Editions Monte-Cristo

§

Un petit livre plein de richesses. Jade est une enfant un peu fantasque, joyeuse, irrésistible, qui nous sort avec beaucoup de fantaisie ses réflexions spirituelles pleines de sagesse, il s’agit là d’une philosophie délicieuse, pure et pleine de charme.

Un petit livre qui m’a un jour été offert, et qui figure en bonne place parmi les plus sages essayistes et les plus grands philosophes, parce que Jade parle vrai, dans ce registre délicat qu’est le langage du cœur.

                                           mm

.

12345...278
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR