La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

L’image du Jour !

Classé dans : Chemin,Côté Arts,Images,Nature,Poésie — 23 août, 2017 @ 9:47

.

DENTELLE NATURE

.

Ni un échec ni une fin.

.

CHUTE

.

La chute n’est pas un échec.

L’échec, c’est de rester là, où on est tombé. 

SOCRATE

P

Si douloureuse soit-elle, la chute doit nous servir.

C’est-à-dire nous rendre service et nous être utile.

Devenir un outil et un levier.

Une rame de secours pour ne pas sombrer une autre fois.

Une leçon de la vie pour nous éviter d’y retourner.

Un temps de pause pour nous remettre en question.

Et pour nous réparer des souffrances durant la chute.

La chute a toujours quelque chose à nous expliquer.

A nous montrer. A nous enseigner.

Si nous cessons de la considérer comme une fin.

                 mm

.

Du temps pour soi…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Le Mot de la Semaine,Pour du mieux — 21 août, 2017 @ 5:44

.

AVEC SOI

.

Prendre du temps pour soi.

Pour prendre soin de soi.

Comme l’on prend soin des autres.

mm

.

L’escapade du dimanche

.

Image de prévisualisation YouTube

.

… au pays des hommes de cœur.

Faire du pain comme l’on crée une oeuvre d’art.

Y porter tout le temps, le soin et toute l’attention

que mérite cette nourriture originelle, presque sacrée.

Y apporter cette denrée magique et inimitable :

une bonne pincée d’amour.

Ce boulanger est extraordinaire, magnifique !

Le matin-même je faisais un pain, à la pâte soyeuse, qui embauma

la maison, et que je déguste chaque matin avec délices.

L’homme et le pain. Une grande histoire d’amour…

Spéciale dédicace à mes amis “de la boulange”,

ou du pain maison quotidien, qui se reconnaîtront.

Et bon dimanche à toutes et tous !

Et si l’on inventait une devise ?

“ Levain du jour, pincée d’amour,

Au four le soir, parfum d’espoir,

Pain le matin, jour cristallin ”…

mm

.

Affligeant.

Classé dans : Chemin,Société & Actu. — 19 août, 2017 @ 9:57

.

LA HAINE PARTIE

.

... leurs souffrances. 

Leur ignorance, leur folie, leur barbarie.

Leurs contradictions, leurs frustrations.

Leurs désirs, leurs attentes, leurs exigences.

La réalité.

Ils devront aussi s’extirper de la haine, devenue

tellement familière qu’elle leur semble naturelle…

Combien encore, devront mourir, avant que s’en aille la haine ?…

mm

.

UNE ROSE EN SOUVENIR

.

Des peines, comme des joies. Des joies, comme des peines.

Classé dans : Chemin,Un livre — 18 août, 2017 @ 9:05

.

Le nombre de fois ou je suis morte - Marie Christine Buffat

.

Le nombre de fois où je suis morte – extrait.

Marie-Christine Buffat

§

Des livres. Qui délivrent.

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Méditation & Réflexion Personnelle,Un livre — 17 août, 2017 @ 12:47

.

ETUDIER

.

RECUEILS

.

Ces livres que l’on nomme également ouvrages, manuels, mémoires, volumes, recueils…

Qui nous livrent leurs enseignements depuis que l’homme sait graver, dessiner, écrire.

Qui sont le résultat d’un vrai travail – nous y invitant à notre tour.

Qui nous racontent l’histoire à tous les temps, et nous permettent l’évasion.

Qui prennent leur place dans nos maisons, dans toutes les sociétés et dans nos vies.

Et qui nous offrent de nous recueillir…

Que serions-nous, aujourd’hui, sans eux ?

           mm

.

L’image du jour… et toute une histoire à inventer, à se raconter…

Classé dans : Chemin,Images,Insolite — 16 août, 2017 @ 10:40

.

AU BOUT DU BOUT

.

La jarre…

.

JARRE

.

– Si j’ai bien compris, personne ne peut m’énerver, me blesser ou me déstabiliser ? demanda le prince.

- Tu as bien compris, ce ne sont pas les paroles ou les actes des autres qui te dérangent ou que tu n’aimes pas, mais les vieux démons qui se réveillent en toi à cette occasion : tes peurs, tes souffrances, tes failles, tes frustrations…

Si tu jettes une mèche allumée dans une jarre d’huile, celle-ci s’enflammera… Mais si la jarre est vide ou qu’elle contient de l’eau, la mèche s’éteindra d’elle-même…

Ton agacement face aux autres est comme un feu qui s’allume en toi et qui peut te brûler, te consumer, te détruire… Mais il peut aussi t’illuminer, te forger, te façonner et faire de l’autre un allié sur le chemin de ta transformation.

Toute rencontre difficile devient alors une confrontation avec toi-même, une épreuve, une initiation… dit le génie. 

Les 7 miroirs de l’âme – Charles BUTHART, extrait

P

Déjà rencontré en chemin, ce passage. Mais toujours bon à retrouver, en cas de tumultes extérieurs, de ces tapages qui sans façon et sans scrupules se répercutent allègrement, à l’intérieur…

           mm

.

Du lien…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Ensemble,Le Mot de la Semaine — 14 août, 2017 @ 9:37

.

LIANT

.

F-noires ombres oiseaux

.

12345...300
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR