La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour le 3 juin, 2017

Un certain regard…

Posté : 3 juin, 2017 @ 10:24 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux | 2 commentaires »

.

LABYRINTHE

.

La frustration est une très médiocre compagne. Un poison, même, pourrait-on dire.

Elle nous entraîne vers la comparaison et le mécontentement, le doute et la perte de confiance, puis la colère et l’apitoiement sur soi, dans la révolte et l’égocentrisme, dans l’insatisfaction – qui ne demande qu’à s’installer de manière permanente à l’égard de tout ce qui nous arrive – et nous maintient dans la rancœur et l’amertume.

Ainsi tout récemment, j’ai pu voir un de mes proches amis joyeusement fêté par tout son entourage. mais il manquait à l’appel une personne, et c’est sur ce manque-là que mon ami s’est centré. Considérant par-là même toutes les autres marques d’amitié comme venant de soi, comme naturelles, comme dues…

Peut-être s’agissait-il d’une indisponibilité ? d’un oubli ? ou simplement d’un éloignement ? Mais non, cette absence, il la vécut comme un outrage personnel, une volonté de lui nuire.

Et j’ai vu cet ami pourtant fort sensé se mettre littéralement à déraisonner, forgeant les hypothèses les plus négatives… sans même se réjouir de toutes les preuves d’affection qu’il avait reçues.

Il suffit d’un rien, parfois, pour nous faire perdre nos moyens.

La frustration en fait partie, elle attend son heure, tapie. Elle n’est pas notre amie.

                      mm

…..

Soyez reconnaissants pour ce que vous avez, vous finirez par avoir plus.

Si vous vous concentrez sur ce que vous n’avez pas, vous n’aurez jamais assez. 

Oprah Winfrey

.

 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR