La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour juillet, 2017

Vacances…

Posté : 31 juillet, 2017 @ 11:27 dans Chemin, Citations & Pensées, Le Mot de la Semaine, Méditation & Réflexion Personnelle | Pas de commentaires »

.

VACANCES-

.

Nous avons vu des astres

et des flots ; nous avons vu des sables aussi ;

et malgré bien des chocs et d’imprévus désastres,

nous nous sommes ennuyés, comme ici. 

Charles Baudelaire

P

Vacances.

Quand l’esprit avant tout se met en vacances.

Qu’il se désorganise, qu’il erre et déambule, nonchalamment.

Comme s’il était privé d’électricité, ou de substance.

Quand c’est lui le premier qui nous dit : repose-toi, pose-toi,

c’est ton seul travail, tu n’as rien d’autre à faire : tu es en vacances…

Cette oisiveté tout d’abord viendra nous déstabiliser.

Puis nous nous y ferons. Jusqu’à nous ennuyer.

Jusqu’à, enfin, parvenir à nous ennuyer !

Savourant cette rare denrée comme un bonbon sucré,

trop doux, presque écœurant, avec ce petit goût de revenez-y,

tant il est rare, inhabituel, incongru, dans nos vies agitées.

Voilà ce qu’il advient, lorsque l’on vit dans un endroit

tellement magnifique que l’on na pas besoin de s’en aller.

L’on en vient à espérer retrouver ce goût perdu de l’ennui.

Du grand silence. De la langueur. Et de la somnolence.

       mm

.

 

L’escapade du dimanche

Posté : 30 juillet, 2017 @ 10:17 dans Chemin, Vidéos & Cinéma, Zique | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Une énergie peu commune, des chorégraphies millimétrées,

un swing communicatif, du plaisir en partage,

et…  une joie de vivre d’une telle intensité

qu’elle nous rendrait presque… nostalgiques…

mm

.

Quand « simple » ne rime plus avec idiot, inintéressant ou de petits moyens…

Posté : 29 juillet, 2017 @ 10:48 dans Chemin, Citations & Pensées | Pas de commentaires »

.

SIMPLE ET EXCEPTIONNEL-

.

Quel bagage pour le voyage de leur vie ?…

Posté : 28 juillet, 2017 @ 12:15 dans Chemin, Pour du mieux, Société & Actu., Un livre | Pas de commentaires »

.

LIVRE MARGUERITE-

.

Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties aussi bien que dans les régimes totalitaires.

Cette ignorance est si forte, souvent si totale, qu’on la dirait voulue par le système, sinon par le régime.

J’ai souvent réfléchi à ce que pourrait être l’éducation de l’enfant.

Je pense qu’il faudrait des études de base, très simples, où l’enfant apprendrait qu’il existe au sein de l’univers, sur une planète dont il devra plus tard ménager les ressources, qu’il dépend de l’air, de l’eau, de tous les êtres vivants, et que la moindre erreur ou la moindre violence risque de tout détruire.

Il apprendrait que les hommes se sont entre-tués dans des guerres qui n’ont jamais fait que produire d’autres guerres, et que chaque pays arrange son histoire, mensongèrement, de façon à flatter son orgueil.

On lui apprendrait assez du passé pour qu’il se sente relié aux hommes qui l’ont précédé, pour qu’il les admire là où ils méritent de l’être, sans s’en faire des idoles, non plus que du présent ou d’un hypothétique avenir.

On essaierait de le familiariser à la fois avec les livres et les choses ; il saurait le nom des plantes, il connaîtrait les animaux sans se livrer aux hideuses vivisections imposées aux enfants et aux très jeunes adolescents sous prétexte de biologie ; il apprendrait à donner les premiers soins aux blessés ; son éducation sexuelle comprendrait la présence à un accouchement, son éducation mentale la vue des grands malades et des morts.

On lui donnerait aussi les simples notions de morale sans laquelle la vie en société est impossible, instruction que les écoles élémentaires et moyennes n’osent plus donner dans ce pays.

En matière de religion, on ne lui imposerait aucune pratique ou aucun dogme, mais on lui dirait quelque chose de toutes les grandes religions du monde, et surtout de celle du pays où il se trouve, pour éveiller en lui le respect et détruire d’avance certains odieux préjugés.

On lui apprendrait à aimer le travail quand le travail est utile, et à ne pas se laisser prendre à l’imposture publicitaire, en commençant par celle qui lui vante des friandises plus ou moins frelatées, en lui préparant des caries et des diabètes futurs.

Il y a certainement un moyen de parler aux enfants de choses véritablement importantes plus tôt qu’on ne le fait. 

Marguerite Yourcenar, Les yeux ouverts, extrait.

Editions Le Centurion

§§§§§

Un début, une lueur, une porte entrouverte…

Posté : 27 juillet, 2017 @ 11:53 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Méditation & Réflexion Personnelle | Pas de commentaires »

.

PROBLEME ET SOLUTION

.

Sortir du problème et marcher vers la solution.

Tout un programme…

La paix d’esprit et la paix tout court sont à ce prix.

Car rester dans le problème ne l’a jamais résolu…

Á chaque problème sa solution ! - disait ma grand-mère,

abonnée à ce que l’on nommait alors la sagesse populaire

mm

.

L’image du Jour

Posté : 26 juillet, 2017 @ 8:21 dans Chemin, Images | Pas de commentaires »

.

REVERIE

.

Impressionner ?

Posté : 25 juillet, 2017 @ 8:44 dans Chemin, Citations & Pensées, Histoires de Coeurs, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

IMPRESSIONNER

.

Comme aimait à me le répéter une amie chère

- hélas aujourd’hui disparue et qui m’a beaucoup aidée

dans mon parcours de (re)construction :

Tu n’as qu’une personne à impressionner, sur cette planète…

C’est toi !!

mm

.

Mémoire poétique…

Posté : 24 juillet, 2017 @ 8:33 dans Chemin, Citations & Pensées, Le Mot de la Semaine | Pas de commentaires »

.

MEMOIRE POETIQUE

.

Et nous avons parfois besoin de matérialiser ces beaux souvenirs.

Pour certains ce sera un journal intime, pour d’autres la boîte à souvenirs.

Il y a aussi l’arbre à souvenirs, les photos, et le petit carnet de gratitude.

Et puis nous avons nos confidents, nos proches, nos amis, à qui l’on a envie d’offrir ces petites pépites trouvées en  chemin, leur faisant découvrir du même coup ce qui nous émerveille et qui, peut-être, les émerveillera à leur tour.

Notre mémoire poétique, c’est notre grange où piocher des sourires pour atténuer les jours sombres et où entreposer toutes les petites briques qui ont construit et qui construisent encore notre joie, notre bonheur, notre simple bonheur de vivre…

       mm

.

L’escapade du dimanche…

Posté : 23 juillet, 2017 @ 10:07 dans Chemin, Planète, Vidéos & Cinéma | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Oui, le monde est beau. Il est magnifique.

Et on y croit, malgré les malgrés.

Parce que l’on garde espoir.

En la nature humaine.

Pour préserver.

Sa maison.

mm

.

Entre les lignes, entre les signes, entre les mots…

Posté : 22 juillet, 2017 @ 6:11 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble | Pas de commentaires »

.

SILENCES

.

1234
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR