La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Nous en souviendrons-nous ?…

.

BARQUE VIDE

.

Un moine décida de méditer seul, loin de son monastère.

Il s’en fut dans une barque, au milieu du lac, jeta l’ancre,

ferma les yeux et commença à méditer.

Après quelques heures de silence, il sentit soudainement

le choc d’un autre bateau heurtant le sien.

Les yeux toujours fermés, il commença à respirer

la colère, puis la rage.

 

Il ouvrit alors les yeux, prêt à hurler sur le batelier

qui avait si brutalement dérangé sa méditation.

Il resta bouche bée : c’était une barque vide 

qui avait frappé la sienne.

L’embarcation s’était probablement détachée

et avait dérivé.

 

Le moine comprit que le moindre choc de l’extérieur

suffisait à ce qu’il se mette, tout seul, hors de lui.

Dès lors, chaque fois qu’il rencontrait quelqu’un

qui l’irritait ou provoquait sa colère, il se souvenait :

“Cette colère est la mienne. L’autre n’est qu’un bateau vide.”

 

Conte Zen

.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR