La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Au bout du chemin.

.

AU BOUT DU CHEMIN

.

 Si je me fais sauvage et muette

quand je ne suis pas heureuse

c’est que je trouve mes ressources

dans le silence et l’insociabilité. 

Sidonie-Gabrielle Colette

Lettres au petit corsaire

P

Parce que parfois, oui, un petit tour au fond de la grotte ça fait du bien !

Au ras des vagues, au bord du lac, au bout du chemin, au bout du jardin, au bout de soi…

Ça aide à réfléchir et ça évite de se mettre bêtement en colère !…

C’est sûrement pour ça qu’on allait bouder au coin, quand nous étions petits…

mm

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR