La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'Chemin'

Mercred’Image

Posté : 21 février, 2018 @ 9:50 dans Chemin, Images, Nature, Poésie | Pas de commentaires »

.

TOILE EN COEUR BARBELE

.

Apprendre, aussi, de l’impalpable…

Posté : 20 février, 2018 @ 9:47 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer... | Pas de commentaires »

.

ECOUTER LE SILENCE

.

Vivre. Et laisser vivre. Autrement dit.

Posté : 19 février, 2018 @ 8:32 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

REVEILLE-TOI ET VIS

.

“  La vie est une longue route jalonnée de panneaux indicateurs,

alors tu sais, quand tu traces ta route,

tu n’as pas besoin de te poser des tonnes de questions.

Évite la haine, la jalousie, la méchanceté.

Ne dissimule pas tes pensées,

fais en sorte que ta vision du monde devienne réalité.

Réveille-toi et vis. 

Bob Marley

.

L’escapade du dimanche

Posté : 18 février, 2018 @ 9:29 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Nature, Poésie | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Chien de berger

Un berger sans son chien est un berger sans son étoile.

Un chien de berger sans son berger est un orphelin…

mm

.

Empathie…

Posté : 17 février, 2018 @ 6:10 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Histoires de Coeurs | Pas de commentaires »

.

EMPATHIE

.

“  L’empathie… 

C’est, à la vitesse de l’éclair, sentir ce que l’autre sent

et savoir qu’on ne se trompe pas.

Comme si le cœur bondissait de la poitrine

pour se loger dans la poitrine de l’autre.

C’est une antenne en nous qui nous fait toucher le vivant,

feuille d’arbre ou humain. 

Ce n’est pas par le toucher qu’on sent le mieux mais par le cœur. 

Ce ne sont pas les botanistes qui connaissent le mieux les fleurs, 

ni les psychologues qui comprennent le mieux les âmes.

C’est le cœur… 

Christian Bobin

.

Un rai de lumière, une lueur d’espoir…

Posté : 16 février, 2018 @ 8:02 dans Chemin, Et méditer..., Pour du mieux, Un livre | Pas de commentaires »

.

ESPOIR--

.

Quand on souffre beaucoup, quand on est malheureux, on se coupe du monde. On ne lui trouve plus d’intérêt et il nous semble indifférent, presque offensant. Mais il va pourtant, à sa manière, nous aider ou nous sauver.

Plus on souffre et plus on doit s’assurer de rester en lien avec tout ce qui nous entoure. La souffrance est toujours aggravée et prolongée par la rupture et l’éloignement, la rétraction sur nous-mêmes. 

Entraînement : lorsque je me sens malheureux, continuer de rester sensible à la beauté du monde. Même si elle ne me soulage pas, même si elle ne m’aide pas tout de suite. A un moment, tout basculera et elle me sauvera. ”

Leçon 17, chapitre : Rester présent au monde

Méditer, jour après jour, extrait

Christophe André – Editions L’Iconoclaste

§

Dire Merci.

Posté : 15 février, 2018 @ 5:49 dans Chemin, Gratitude, Histoires de Coeurs | Pas de commentaires »

.

MERCI

.

L’image – et le mot – du jour !

Posté : 14 février, 2018 @ 10:56 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Images, Société & Actu. | Pas de commentaires »

.

AMOUR-

.

Un jour, la joie revient…

Posté : 13 février, 2018 @ 11:05 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Le Mot de la Semaine | 1 commentaire »

.

JOIE DE VIVRE-

.

FEUILLE COEUR

.

S’aimer un peu, beaucoup, s’aimer tout court…

Posté : 12 février, 2018 @ 8:31 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Histoires de Coeurs, Le Mot de la Semaine | 1 commentaire »

.

ENFANCE SOLITAIRE

.

Les décisions les plus difficiles à prendre sont celles qui vous

présentent des chemins au bout desquels vous ne serez

plus la même personne…

Tout au long de votre vie, vous aurez des choix à faire

qui vous mèneront sur le chemin de la paix intérieure

ou celui de la destruction de vous-même. 

Écoutez-vous, écoutez cette petite voix intérieure qui vous murmure

que les seules bonnes décisions sont celles qui se trouvent hors du

mensonge que vous pouvez vous faire à vous-même, et aux autres.

Visez la vérité, l’intégrité et l’authenticité.

Cela peut demander beaucoup de travail sur soi, de discipline,

de courage mais surtout d’amour de soi. 

Regardez-vous avec amour et écoutez ce dont votre âme

a réellement besoin… 

C’est de l’amour de soi que naissent la paix

et la sérénité intérieure. 

Nelson Mandela

P

Ayant appris très jeune à développer une certaine inaptitude au bonheur, souffrant de profonds désamours, ayant ensuite confondu amour de soi et égoïsme, puis narcissisme et orgueil, j’ai longtemps renâclé à entamer ce travail-là.

Jusqu’au pied du mur, où il me fallut me rendre à l’évidence : c’était s’aimer un peu ou mourir.

Depuis, pas à pas, ces mots ne me révulsent plus, au contraire ils me parlent, ils m’encouragent et me soutiennent, et m’aident à devenir, jour après jour, ce que je dois être…

Pas mécontente du chemin parcouru ! Plutôt heureuse, même ! 

S’aimer un peu, sans prétention, s’aimer tout court, tout simplement…

Ce sera le mot de la semaine !

mm

.

12345...312
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR