La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'Chemin'

L’escapade du dimanche

Posté : 10 juin, 2018 @ 9:30 dans Chemin, Ensemble, Histoires de Coeurs, Vidéos & Cinéma | 1 commentaire »

.

ENFANTS DE COEUR

.

Départ ici  Un petit voyage…

… au royaume de l’enfance, au pays des grands cœurs…

Bon dimanche !

mm

*

C’est dire…

Posté : 9 juin, 2018 @ 9:40 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer... | Pas de commentaires »

.

GRADUELLEMENT

.

 Chacun a sa blessure et son trésor au même endroit. 

Christian Bobin

.

Fondements et méandres… le livre réparateur.

Posté : 8 juin, 2018 @ 10:12 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Pour du mieux, Spiritualité, Un livre | Pas de commentaires »

.

LIVRE EN BLEU

.

Il n’y a pas de manière plus rapide d’attirer un malheur

que de penser qu’il est en train d’arriver.

La pensée est une force puissante, beaucoup de personnes

accordent peu d’énergie à cet outil de création — ou bien

l’abandonnent au moment où leur sécurité et leur stabilité

sont menacées.

De quoi vous inquiétez-vous aujourd’hui ? Pourquoi ?

Plutôt que de vous en inquiéter, ne serait-ce pas un meilleur

usage de votre mental que de le visualiser avec une issue positive ?

Utilisez votre esprit de cette manière aujourd’hui et vous aurez

exploité l’un des plus extraordinaires outils que Dieu a placé

entre vos mains pour la création de vos lendemains. 

Neale Donald Walsch

Conversations avec Dieu, Extrait

Edition : Ariane ou J’ai Lu

§

Jour d’Image…

Posté : 6 juin, 2018 @ 9:20 dans Chemin, Côté Arts, Images, Nature, Poésie | Pas de commentaires »

.

MAGIQUE

.

De l’écoute.

Posté : 5 juin, 2018 @ 9:12 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Et méditer..., Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

ECOUTE

.

  Ecouter quelqu’un, c’est lui permettre d’entendre ce qu’il dit. 

Jacques Salomé

.

Ecouter.

C’est laisser tout l’espace à l’autre, c’est lui laisser le temps de poser ses mots et ses silences où il veut comme il veut.

C’est lui laisser dire ce qu’il a besoin de dire et pas ce que l’on veut entendre.

C’est se consacrer entièrement à l’écoute, et cesser de penser à caser une réponse dès qu’il y aura un blanc dans la conversation.

C’est s’arrêter de penser à sa place, parce que l’on n’y est pas.

C’est entendre le crissement de ses émotions derrière le fracas de ses mots.

Ecouter l’autre, c’est laisser deux âmes se trouver, qui finiront par se parler sans mots, parce que l’essentiel aura été dit, et perçu, et compris.

De part et d’autre.

C’est précisément à ce point où l’on ressent enfin l’autre que l’on peut se sentir écouté au plus près, que l’on peut écouter totalement.

L’écoute, c’est un cadeau que l’on s’offre à soi-même autant qu’à l’autre.

mm

.

« Un mal pour un bien »… se disait-il autrefois…

Posté : 4 juin, 2018 @ 8:45 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer... | Pas de commentaires »

.

TEMPETES

.

L’escapade du dimanche

Posté : 3 juin, 2018 @ 7:56 dans Chemin, Côté Arts, Insolite, Vidéos & Cinéma | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

L’art et la manière. Et l’humour.

Bon Dimanche !

mm

.

Et pour finir la semaine, la recette.

Posté : 2 juin, 2018 @ 8:05 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Le Mot de la Semaine | Pas de commentaires »

.

UN ENFANT UN ADULTE

.

Je suis, tu es, nous sommes…

Posté : 1 juin, 2018 @ 11:59 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Insolite, Un livre | Pas de commentaires »

.

LISEUSE

.

Un vrai livre est toujours quelqu’un

qui entre dans notre solitude. 

Christian Bobin

La Lumière du monde (2001)

.

En quelques mots, revient l’histoire… en quelques mots, elle repart…

Posté : 31 mai, 2018 @ 1:30 dans Chemin, Et méditer..., Le Mot de la Semaine, Méditation & Réflexion Personnelle | 1 commentaire »

.

pureboy.jpg

.

Il n’est jamais trop tard, non…

Pour être un enfant heureux.

Pour soigner et réparer et guérir l’enfant triste blessé meurtri écrabouillé qui vit en soi.

Lui donner une seconde chance de naître, d’être, et puis de devenir.

Une seconde chance de vivre heureux hier comme aujourd’hui, dedans comme dehors.

Et de ce fait déposer les valises, les délester de leurs encombrants, poser un à un les fardeaux au bord du chemin, jeter les grosses pierres au fond du lac immobile, se libérer des chaînes et des boulets, et faire sauter les tous derniers verrous, ceux qui nous bloquent de l’extérieur comme ceux que nous maintenons fermés de l’intérieur.

Du même coup se libérer des peurs, de la culpabilité, de l’incompréhension, de la rancœur, et de cette espèce de malédiction qui semble marquée au fer rouge dans les fibres.

Et puis recommencer à respirer normalement, retrouver l’émerveillement et la confiance, un soupçon d’insouciance. Se réconcilier avec la vie.

Et se donner le droit, le temps qu’il faudra, de redevenir un tout petit enfant. De le laisser rire aux éclats à l’intérieur de soi.

Pour tout redécouvrir avec ces nouveaux yeux.

Il y a parfois de drôles de signes.

Des dimanches soirs moins gris, des automnes moins tristes, des fins d’années moins redoutables, des sapins de noël moins poignants.

De ces choses qui étreignent encore mais en faisant moins mal.

Alors on se dit qu’après ce parcours chaotique il vallait mieux sans doute retourner à la case départ. Sans rien réclamer, sans rien encaisser. Pour refaire le chemin, en évitant la mort, le puits et la prison, et parcourir les rues de la ville sans se fixer ni acheter d’immeuble dans les belles avenues, juste fréquenter les gares, pour voyager à sa propre rencontre, et le temps du voyage se rafistoler, pour enfin se sentir heureux dedans, comme un petit enfant, de 7 à  77 ans…

sept.jpgsoixantedixsept.jpg

Pour être un enfant heureux ? il n’est jamais trop tard.

mm

.

1...34567...327
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR