La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'Citations & Pensées'

Se remettre en question…

Posté : 6 mars, 2017 @ 12:23 dans Chemin, Citations & Pensées, Le Mot de la Semaine | Pas de commentaires »

.

Citation 1b

.

De l’espace…

Posté : 2 mars, 2017 @ 10:29 dans Chemin, Citations & Pensées, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

CREUX ET BOSSES

.

Les choses qui s’écroulent sont une sorte d’épreuve,

mais aussi une sorte de guérison.

On pense que l’essentiel est de venir à bout de l’épreuve

ou de triompher du problème, mais la vérité est que les choses

ne sont pas vraiment résolues.

Il y a réconciliation puis écroulement.

On les réconcilie encore et elles s’écroulent de nouveau.

La guérison vient de ce qu’on laisse de l’espace

pour que tout ça se produise :

de l’espace pour la douleur, pour le soulagement,

pour la tristesse, pour la joie. 

Pema Chödrön

.Ω.Ω.Ω.Ω.Ω.Ω.Ω.Ω.

La nature nous en donne le meilleur exemple. Avec les éléments qui se déchaînent puis s’apaisent, puis se déchaînent à nouveau, une fois ici, l’autre fois ailleurs, et s’apaisent encore.

Si nous laissons de l’espace à la vie, elle pourra vivre. 

Pour sombrer parfois jusque dans la folie, et s’éveiller un beau matin toute pimpante.

Si nous laissons de la place pour nos émotions, elles feront de même.

Si nous laissons de l’espace dans nos relations, elles pourront nous attrister ou bien nous éblouir, mais toujours elles pourront évoluer, changer, se modeler.

N’emplissons pas tous les vides avec de l’illusion, laissons ces creux se lover tranquilles entre les bosses, ils sont là pour le repos, et pour l’accueil, de ce qui viendra peut-être un jour s’y blottir.

Laissons à la vie cette chance, offrons-nous cette chance.

                        mm

.

… « engagement » ?

Posté : 28 février, 2017 @ 10:48 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Méditation & Réflexion Personnelle, Planète, Société & Actu. | Pas de commentaires »

.

liberte.jpg

.

Chaque homme doit décider
s’il marchera dans la lumière de l’altruisme créatif,
ou dans les ténèbres de l’égoïsme destructeur. 

Martin Luther King

∞∞∞∞∞∞∞∞

A ceux qui se sentent concernés par le sort du monde..

Une poignée d’intellectuels, de religieux et un nombre important de scientifiques ont pris conscience des problèmes aigus qui se posent dans le monde : L’environnement, les guerres, les famines, les souffrances d’un grand nombre de populations, l’abîme entre les nations riches et les nations pauvres. Le problème est qu’ils ne font qu’exprimer leur point de vue et laissent la charge sur le terrain à un nombre limité d’organisations.

En réalité, nous sommes tous concernés, tous responsables. C’est aussi cela la démocratie il me semble. Agissons tous à notre niveau, coopérons avec les autres, discutons des problèmes, incitons les responsables à agir de façon positive, critiquons fermement les politiques désastreuses, appelons- en aux Nations unies et aux gouvernements. Nous aurons sans doute la possibilité d’exercer une influence plus efficace.

Certains me prennent pour une sorte de prophète . Je parle simplement au nom des innombrables humains qui souffrent de la pauvreté, des guerres, des marchands d’armes, et qui n’ont pas le pouvoir de s’exprimer. Je ne suis qu’un porte-parole. Je n’ai aucun désir de pouvoir, ni aucune intention de me confronter au reste du monde. Je n’en aurais pas le courage ! (Rire)

Il n’appartient pas à un Tibétain isolé qui vient d’un pays lointain d’assumer une sorte de responsabilité extraordinaire et de se lancer dans un tel combat. Ce serait sot. A mon âge, il serait d’ailleurs temps que je tire ma révérence ! Je souhaite sincèrement avoir davantage de temps pour méditer et acquérir une expérience intérieure plus profonde.

Mais je resterai inébranlable dans mes engagements, jusqu’à la mort, même si je dois aller aux conférences en fauteuil roulant. 

Conseils du coeur, XIVè Dalaï Lama

∞∞∞∞∞∞∞∞

Faire sa part… si petite nous semble-t-elle, pour se sentir faire partie du grand tout auprès de ses semblables, et reconnaître pour chacun le même droit au bonheur que l’on éprouve pour soi-même.

S’engager, c’est ouvrir les portes et les fenêtres de son âme et de son cœur, c’est ouvrir les paupières jusque là où sont fermées des frontières.

S’engager, c’est se sentir utile, humain, à l’écoute de l’autre et du monde.

S’engager, c’est donner un petit peu de soi. Et recevoir énormément de l’autre.

                            mm

.

Avoir l’heure ? ou avoir l’heur ?

Posté : 27 février, 2017 @ 8:20 dans Chemin, Citations & Pensées | Pas de commentaires »

.

A QUI APPARTIENT LE MONDE

.

Se lever de bonne heure ?…

… ou se lever de bonheur ?

.

Simple comme bonjour !!!

Posté : 25 février, 2017 @ 8:01 dans Chemin, Citations & Pensées | Pas de commentaires »

.

JOIE OU PEINE

.

sourirex.jpg

.

 

Le livre de la semaine.

Posté : 24 février, 2017 @ 7:55 dans Chemin, Citations & Pensées, Méditation & Réflexion Personnelle, Un livre | Pas de commentaires »

.

COMPASSION

.

 Nous avons tous été aveugles. Nous avons tous souffert.

Allan Wallace illustre cette vérité tirée des enseignements tibétains :

Imaginez que vous marchez sur le trottoir, les bras chargés de courses, quand soudain quelqu’un vous rentre dedans. Vous tombez et toutes vos courses se retrouvent éparpillées par terre.

Vous vous relevez de la flaque d’œufs cassés et de jus de tomate, prêt à crier : “Mais quel imbécile ! Ça ne va pas la tête ! Vous êtes aveugle ou quoi ?”

Et tandis que vous reprenez votre souffle, vous vous apercevez que l’homme qui vous est rentré dedans est effectivement aveugle. Il est là, les quatre fers en l’air, au beau milieu des courses renversées.

Votre colère disparaît aussitôt, remplacée par l’envie de l’aider. “Vous êtes blessé ? Je peux vous aider ?”

C’est ce que nous vivons. Mais à partir du moment où nous comprenons clairement que la source de la disharmonie et de la détresse dans le monde est l’ignorance, nous pouvons ouvrir la porte de la sagesse et de la compassion.

Quoi qu’il ait pu se passer, nous pouvons toujours revenir à la grandeur du cœur.

Nous avons tous entendu parler du pouvoir mystérieux de la compassion, et du pardon dans la vie des autres.

Chaque fois que nous sommes inspirés par de tels récits,

cela nous rappelle que nous pouvons nous aussi pardonner. 

L’art du pardon, de la bonté et de la paix, de Jack Kornfield

Chapitre : Le pardon, extrait, pages 42 & 43

Editions La Table Ronde

≈◊≈◊≈◊≈◊≈◊≈

Encore un de mes ouvrages favoris. Un de ceux qui ont participé à ma (re)construction, un ouvrage qui m’a accompagnée un long moment, sur ce chemin de la grande réconciliation, avec soi-même, et avec les autres. C’est un ouvrage qui ressort de temps en temps de son étagère, les jours où l’amertume vient à nouveau titiller l’esprit, chez moi, ou chez des proches dans la souffrance.

Un livre-révélations, un livre-réparations, un livre-baume, un livre-lien…

                         mm

De l’espoir. Encore.

Posté : 23 février, 2017 @ 8:12 dans Chemin, Citations & Pensées, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

CONFIANCE

.

L’espoir, ce n’est pas l’optimisme.

Ce n’est pas non plus la conviction qu’une chose va bien se passer.

Mais au contraire la certitude que cette chose a un sens,

quelle que soit la façon dont elle va se passer. 

Vaclav Havel (1936-2011) écrivain et homme politique tchèque.

-o-o-o-o-o-

C’est aussi la confiance.

Avec l’assurance que nous avons emmagasiné suffisamment de

provisions intérieures pour vivre cette chose du mieux possible…

                                    mm

,

Echanger quelques mots…

Posté : 21 février, 2017 @ 8:36 dans Chemin, Citations & Pensées, Le Mot de la Semaine, Méditation & Réflexion Personnelle, Société & Actu. | Pas de commentaires »

.

ECOUTER

.

C’est pour ça qu’il faut se parler.

Toujours.

Sinon on entasse les malentendus

et on devient malentendants.

On ne s’écoute plus. 

Katherine Pancol

—∞—∞—∞—∞—∞—∞—∞—∞—∞—

Se parler, s’écouter, c’est échanger, partager.

C’est offrir des mots et en recevoir d’autres. C’est s’enrichir et enrichir la relation.

Nous viendrait-il à l’idée de manger du pain à côté d’un homme affamé ?

Ne pas se parler, ne pas s’écouter, c’est la même chose.

C’est vivre côte à côte sans se dire l’essentiel.

Alors pour compenser, nous comblerons le silence de futilités, ou en parlant des autres…

Laissons la place belle à ce qui nous réunit, à ce qui nous reliera un peu plus encore, à ce qui nous réconciliera peut-être, à ce qui créera entre nous au fil du temps complicité et affection.

Le langage du cœur parle vrai.

Choisissons bien nos paroles et nos mots, ceux qui viennent du cœur, ceux qui parlent vrai.

Et ça ira mieux…

         mm

.

Un peu de traviole.

Posté : 18 février, 2017 @ 10:33 dans Chemin, Citations & Pensées, Méditation & Réflexion Personnelle | Pas de commentaires »

.

DE TRAVIOLE

.

Eh oui…

Même si, dans la tourmente, on ne l’imagine pas.

Même si on n’y croit plus…

Le désespoir finit par céder le pas.

A la lumière, à la vie, à l’espoir.

Un jour, ou l’autre.

mm

.

Trouvaille, inspiration & réflexion ce matin…

Posté : 16 février, 2017 @ 10:10 dans Chemin, Citations & Pensées, Méditation & Réflexion Personnelle | Pas de commentaires »

.

MESSAGE POSITIF

.

Aujourd’hui,

l’optimisme

est une nécessité

pour préserver

sa santé mentale. 

.

Ben Harper, musicien

.

1...34567...138
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR