La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'Et si nous parlions de… ?'

A vivre seul…

Posté : 12 février, 2021 @ 1:05 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Et si nous parlions de... ?, Un livre | 1 commentaire »

.

SOLO

.

A vivre seul, au moins quelques années, on apprend à passer du besoin qui ligote au désir et au rêve qui ouvrent grand l’espace en soi et autour de soi.
A vivre seul, on apprend à choisir ses relations au lieu de les supporter, de s’en accommoder. Sauvage et sociable tout à la fois, l’individu solitaire ne se croit pas obligé d’aller à des repas de famille, de participer à des fêtes dont les convives l’ennuient. Et de cela il ne se sent nullement culpabilisé parce qu’il est en accord avec ce qu’il fait.
Se tenir en solitude,c’est chérir une situation propice à l’inattendu, à l’incroyable dont les tableaux de Van Eyck et de Brueghel esquissent l’apparition.
C’est se vouloir disponible, absolument ; et non disponible pour quelque chose, en attente de quelqu’un.
Se tenir dans la fraîcheur du commencement.
C’est donc un état émerveillé. 
.
Jacqueline Kelen - L’esprit de solitude, extrait
Editions Albin Michel
.

Quelle est la chose la plus importante ?…

Posté : 29 janvier, 2021 @ 8:12 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Et si nous parlions de... ? | Pas de commentaires »

.

LA BALANCOIRE DANS LES ETOILES

.

“ L’un de mes sujets préférés de contemplation est cette question : “Puisque la mort est certaine, mais l’heure de la mort est incertaine, quelle est la chose la plus importante ?”
Vous savez que vous allez mourir, mais vous ne savez vraiment pas combien de temps vous avez pour vous réveiller du cocon de vos motifs habituels. Vous ne savez pas combien de temps il vous reste pour réaliser le potentiel de votre précieuse naissance humaine.
Compte tenu de cela, quelle est la chose la plus importante ?
Chaque jour de votre vie, chaque matin de votre vie, vous pourriez vous demander : “En entrant dans cette journée, quelle est la chose la plus importante ? Quelle est la meilleure utilisation de cette journée ?”
À mon âge, c’est plutôt effrayant quand je vais me coucher le soir et que je regarde le jour, et on dirait que ça s’est passé dans le claquement de doigt.
C’était une journée entière ? Qu’est-ce que j’en ai fait ? Est-ce que je me suis rapproché d’être plus compatissant, aimant et attentionné pour être pleinement éveillé ? Mon esprit est-il plus ouvert ? Qu’est-ce que j’ai vraiment fait ? Je sens le peu de temps qu’il y a et l’importance de bien passer notre temps.
Quelle est la meilleure utilisation de chaque jour de notre vie ?
En un jour très court, chacun de nous pourrait devenir plus sain d’esprit, plus compatissant, plus tendre, plus en contact avec la qualité de la réalité.
Ou nous pourrions enterrer toutes ces qualités plus profondément et entrer plus en contact avec l’esprit solide, en se repliant plus dans notre propre cocon. 
Quelle est la chose la plus importante ?… ”
Pema Chodron
.

L’escapade du dimanche

Posté : 24 janvier, 2021 @ 11:01 dans Chemin, Et méditer..., Et si nous parlions de... ?, Vidéos & Cinéma | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Passionnante démonstration que nous offre ce philosophe

qui figure en bonne place parmi mes favoris.

Bonne escapade au pays de la réflexion,

et du sourire qui parfois se dessine.

Et bon dimanche !

mm

.

Doutes vs certitudes ?

Posté : 23 janvier, 2021 @ 6:32 dans Chemin, Et si nous parlions de... ?, Méditation & Réflexion Personnelle | Pas de commentaires »

.

REFLET

.

Quand parfois j’entends ce que j’entends,

quand je vois ce que je vois,

quand je lis ce que je lis…

je me dis une fois de plus

que je préfèrerais toujours mes vrais doutes

à de fausses croyances…

quelles qu’elles soient !

Mes doutes me font réfléchir, m’aident à me remettre

en question, à découvrir de nouvelles voies, à avancer.

Les certitudes ankylosent, paralysent, réduisent au silence.

Tout change autour de nous, rien n’est immuable.

La vie c’est le changement, et inversement.

mm

.

Image. Dans le thème de la semaine…

Posté : 4 novembre, 2020 @ 10:02 dans Chemin, Et si nous parlions de... ?, Images, Insolite, Nature | Pas de commentaires »

.

RENAITRE

.

L’âme du monde… Partir à sa recherche ?

Posté : 30 octobre, 2020 @ 10:06 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Et méditer..., Et si nous parlions de... ?, Société & Actu., Un livre | Pas de commentaires »

.

LIVRES-FAL-2020

.

Gratitude. Prudence. Tempérance.
.
Un sage prit la parole et dit :
“Cultivez la gratitude. Remerciez la vie pour tout ce qu’elle vous donne de bon. La santé, l’amour, l’amitié, le travail. Et lorsque vous perdez ces choses précieuses, remerciez encore la vie des obstacles qui vous sont envoyés pour vous faire grandir, pour vous apprendre l’humilité ou le détachement, pour vous faire voir ce que vous ne vouliez pas voir. Vivre dans la gratitude, c’est vivre le cœur grand ouvert, en résonance avec l’Âme du monde. Alors tout est grâce.”
.
Un sage prit la parole et dit:
“Cultivez la prudence. Ne soyez pas téméraires, impulsifs. Réfléchissez avant d’agir et mesurez les conséquences de vos actes. mais la prudence n’est ni l’absence d’audace ni la frilosité. Être prudent signifie simplement faire preuve de lucidité et de responsabilité avant d’agir. Ce qui peut éviter bien des déboires.”
.
Un sage prit la parole et dit :
“Cultivez la tempérance, cette juste mesure dans les plaisirs des sens. Évitez les deux extrêmes de l’ascétisme et de la débauche. L’ascète et le débauché ne respectent pas leur corps. Le premier le détruit par le manque, le second par l’abondance.”
.
Frédéric Lenoir, L’âme du monde – extrait
2012. Nil Editions
§§§§§
Un livre à lire et lire et relire.
Un livre recettes, un livre ressources, un livre réponses…
A garder sous la main pour s’y plonger lorsque les solutions nous échappent, lorsque les temps sont difficiles, lorsque nous avons besoin de lumière…
Un de mes livres favoris de cet auteur – qui figure en bonne place parmi mes auteurs favoris…
Il existe en poche également !
Un tout petit investissement, pour un bel aperçu d’une encyclopédie de la vie…
Bonne lecture !
Et bonne journée tout l’monde !
mm
.

A fleur de peau, à fleur de coeur…

Posté : 27 octobre, 2020 @ 5:55 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Et si nous parlions de... ? | Pas de commentaires »

.

SENSIBLE

.

Les personnes sensibles ont toujours le cœur écorché,
L’âme à l’envers,
Les yeux brillants, une larme prête à couler,
Un sourire accroché aux lèvres prêt à exploser.
Elles vivent sur la balance des joies et des douleurs de la vie.
Elles ne sont pas parfaites, au contraire.
Parfois elles sont même autodestructrices, parce qu’elles
respirent de la poitrine jamais des poumons.
Elles vivent à mille minutes de l’heure.
Les personnes sensibles savent sourire pour peu,
pleurer pour un rien.
S’arrêter attristées devant un arc-en-ciel
Sourire à un chat
Regarder vers la mer
Savourer l’infini de paix et de tourment.
Elles savent transformer le sable en poudre d’étoiles
Allumer un rêve dans le noir.
Les personnes sensibles sont là assises à l’écart,
En attendant le bon moment pour vous donner cette étreinte
que vous attendiez.
Elles savent voir au-delà de l’apparence
Au-delà d’un sourire, au-delà d’une larme.
En plus de la colère, en plus de la douleur
Parce qu’elles vivent de cœur.
Auteur inconnu
.

Solidarité…

Posté : 19 octobre, 2020 @ 11:39 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Et méditer..., Et si nous parlions de... ?, Le Mot de la Semaine, Société & Actu. | Pas de commentaires »

.

PROF DE L-ETRE

.

Le « je » dans le « nous »… merci Monsieur Jacquard ! vous nous manquez.

Posté : 16 octobre, 2020 @ 9:23 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Et si nous parlions de... ?, Société & Actu., Un livre | Pas de commentaires »

.

ALBERT JACQUARD-COMPETITION

.

Dépendances. Racines.

Posté : 24 septembre, 2020 @ 6:04 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Et si nous parlions de... ?, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

PRISON INTERIEURE

.

De même que les papillons de nuit sont attirés par la flamme de la bougie dans laquelle ils vont mourir, l’homme est attiré par la mélodie de l’éloge, l’arôme du tabac, le goût de la viande, la douceur du contact féminin ou la caresse de la soie, mais, induit en erreur par cet attachement, il ôte la vie à sa propre voie de liberté.

C’est ainsi que le cerf, attiré par la musique du luth à trois cordes, tombe sous les flèches empoisonnées ; que l’abeille, séduite par le parfum de la fleur carnivore, en devient prisonnière ; que le poisson, attiré par le goût de l’appât, se fait prendre à l’hameçon ; et que l’éléphant, attiré par le contact de sa femelle, se noie dans la vase.

C’est ainsi que nous sommes leurrés par chaque objet de désir et que nous devenons dépendant de lui. 

Le Trésor de précieuses qualités (yon tan rin po che’i mdzod), de Jigmé Lingpa (1729-1798)

commenté par Kangyour Rinpoché, Longchen Yéshé Dorjé, Editions Padmakara, 2010, p. 51

P

Et ne confondons pas. Il n’est pas question ici de se priver de certains plaisirs.

Il n’est question que de faire la distinction entre les plaisirs agréables et légers et les plaisirs qui nous emmènent vers des univers douteux et nocifs pour nous-mêmes – et parfois pour ceux qui nous entourent – qui sont capables de nous entraîner dans une dépendance telle qu’elle pourrait aller jusqu’à nous enchaîner, nous priver de notre liberté, nous rendre fous…

Il n’est question que de nous préserver, de nous sauvegarder, de conserver notre envie et notre joie de vivre.

Finalement, il n’est question que de prendre soin de nous-même, et de notre entourage…

mm

.

12
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR