La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'Gratitude'

S’é(mer)veiller…

Posté : 5 mai, 2017 @ 5:50 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Méditation & Réflexion Personnelle, Un livre | Pas de commentaires »

.

LIVRE A LUNETTES

.

S’émerveiller

“La merveille est ce qui bouillonne dans mon âme.”

D.H. LAWRENCE

Dernièrement, j’ai emmené pour la première fois ma fille d’un an au zoo.

En voyant l’éléphant, elle en avait presque les yeux exorbités. Et quand je lui ai donné la première cuillerée de glace, elle a sauté de joie. Son petit corps se tortillait, ses yeux brillaient et elle avait un large sourire.

Il est vrai, les éléphants sont d’étonnantes créatures, et les glaces sont tout autant délicieuses la millième fois que la première. Mais nous, les adultes avons perdu cette capacité de nous étonner et, qu’il s’agisse d’éléphants ou de glace, nous n’en faisons pas grand cas.

Les enfants sont nos plus grands maîtres en la matière. S’émerveiller est naturel, et nous le perdons de vue à mesure que nous devenons insensibles aux choses.

Puisque s’émerveiller c’est se laisser surprendre par la vie, et que la gratitude naît de l’émerveillement, pour pratiquer la reconnaissance, on doit se laisser surprendre par un superbe coucher de soleil, une délicieuse friction du dos, un coup de téléphone inattendu ou la gentillesse d’un inconnu.

La gratitude, un état d’être – M.J RYAN

Chapitre : La pratique de la reconnaissance  : § 6 – S’émerveiller, extrait

Edition Véga

§

Un ouvrage qui me fut salutaire, après une certaine sombre époque de ma vie.

Un petit livre presque ludique, par lequel on découvre tous les canaux de la gratitude, et tous ses bienfaits, dès qu’on la met en pratique.

Un ouvrage qui redonne du sens. A ne pas perdre de vue, très utile en cas de baisse de forme.

                        mm

.

Rendez-vous avec la Paix.

Posté : 22 décembre, 2016 @ 10:33 dans Chemin, Ensemble, Gratitude, Histoires de Coeurs, Société & Actu. | Pas de commentaires »

.

CRECHE GALETS

.

Hier soir dans mon petit hameau cévenol – d’environ quatre-vingts âmes l’hiver et plus du double l’été – se déroulait au temple la traditionnelle veillée de Noël.

Le pasteur était venu du gros bourg de la vallée jusque dans nos montagnes, les fidèles étaient là, et tous ensemble nous avons chanté, entamant en chœur et avec joie les chants traditionnels de la nativité.

Presque tous, du hameau, nous étions là. De tous âges, de la trisaïeule aux bébés de l’année, de toutes conditions et de toutes origines. Et dans ce temple si sobre, se trouvaient côte à côte protestants, catholiques, athées, bouddhistes, et musulmans, car notre chère petite famille de réfugiés – que nous avons accueillie au hameau avec enthousiasme au printemps de cette année – se trouvait là, au premier rang, les parents très attentifs, les enfants prêts à réciter le petit texte dont on leur avait confié la lecture.

Dans ce petit temple de montagne régnait hier soir une ambiance presque magique, sereine, un climat de bienveillance et de respect. Tout était naturel, évident, comme allant de soi.

Comme chaque année, les chants et les prières se succédèrent, on éclaira le grand sapin avec de vraies bougies, les enfants reçurent chacun leur couque, leurs mandarines et quelques papillotes, les parents purent s’émerveiller de voir leurs petits tellement à l’aise pour réciter leur texte devant tout le monde, et tous, absolument tous, se sentirent unis, ré-unis… 

Si, la paix peut exister. Si, les hommes peuvent s’entendre. Non, la religion ne sépare pas toujours entre eux les êtres humains.

Hier soir, il y avait de nombreux invités invisibles : la joie, la joie d’être et d’être là et puis la gratitude, la sensation de se sentir à l’abri bien au chaud, la tendresse que nous sentions monter par bouffées, cette impression d’être reliés, d’être chacun un dans le tout, et surtout, l’espoir que la paix puisse enfin régner partout comme ici.

Nos pensées sont allées toutes ensembles vers ces lieux que l’on nomme “berceaux de la civilisation”, vers ces terres où se trouvent encore des tribus ancestrales, vers ces pays où les hommes s’entretuent, vers ces lieux d’insoutenables souffrances… Puisse la paix revenir vite.

                          MM

.

Bon voyage…

Posté : 10 novembre, 2016 @ 10:04 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Histoires de Coeurs | 1 commentaire »

.

DU VOYAGE.

.

Pour toi ma petite-fille, qui t’en vas courir le monde…

Profite de chaque instant, de chaque rencontre.

Et reviens-nous, plus joyeuse et plus belle encore…

Je voudrais être une petite graine de tournesol,

pour me cacher dans ta poche,

et puis un jour, qui sait,

être plantée dans l’ocre du sol de ce continent…

MM

.

,.

Un exercice très instructif, et passionnant !

Posté : 18 octobre, 2016 @ 8:59 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Méditation & Réflexion Personnelle | 1 commentaire »

.

main.jpg

.

 S’il te prend l’envie de balayer, ma petite fille,

commence donc par balayer soigneusement devant ta porte…” 

Louise MD

Encore une de ces phrases magiques de ma grand-père, que j’ai toujours plaisir à retrouver, à redécouvrir, et à utiliser dans un contexte nouveau – quoique les choses semblent toujours se dérouler selon le principe d’un éternel recommencement…

Alors dans ces cas-là, je me promets, une fois de plus, d’en faire un petit recueil, de toutes ces sagesses au goût si simple et pourtant tellement intelligentes. Et pour ne pas oublier, je viens d’ouvrir un petit carnet, me promettant de noter chaque fois qu’elles me reviennent, ces petites phrases pleines de bon sens et de bienveillance mêlés…

Et justement, si je pensais à cette phrase-là, c’est que j’ai commencé par balayer devant ma porte, pour ensuite me rendre compte qu’en ce moment, je voyais un certain nombre de personnes – pour ne pas dire un nombre certain – s’affairer presque rageusement à balayer, d’abord et surtout, devant la porte les uns des autres…

C’est dommage, je trouve, de se gâcher ainsi la vie, à regarder l’autre avec une loupe sans voir son propre reflet déformé dans le miroir. C’est dommage de se gâcher les relations, les amitiés, juste pour une petite différence d’angle de vision…

C’est l’éternelle histoire de la poutre et de la paille. ou bien encore cette phrase, découverte un jour sur un mur : “Onzième commandement : mêlez-vous de vos affaires”…

Ou encore ce que j’ai compris un jour lorsque je me suis dit que pour mieux vivre avec mes semblables, pour mieux conjuguer le mot ensemble, il me fallait regarder l’autre avec la bienveillance que j’éprouvais pour moi, et me regarder moi-même avec le sens critique que je développais pour les autres… Inverser la lorgnette, en quelque sorte…

Tout est tellement plus simple, ensuite… Pas forcément facile, mais simple !

Au bout de cette réflexion, j’ai fini par attraper le balai, et réellement balayer mon bout de calade devant ma porte ; avec la pleine conscience de ce que j’étais en train de faire.

Joindre le geste à la parole, et ainsi se trouver en train de matérialiser ce qu’on voyait comme une théorie. Ça fait un bien fou !

Ma voisine se demande encore ce qui me faisait tant sourire en balayant toutes les feuilles tombées de son laurier…

                           MM

.

Il y a la vie…

Posté : 26 avril, 2016 @ 10:17 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Histoires de Coeurs | 1 commentaire »

.

… et, parfois, ses extraordinaires cadeaux !

.

COURS DE COEUR

.

 Il y a la vie, ses coups du sort, ses joies, sa brutalité,

son absurdité et son sens, son injustice et sa beauté,

ses délices, ses mystères, ses récompenses,

il y a la vie et ce que nous en faisons. 

Charlotte Valandrey

.

Une nouvelle étoile…

Posté : 25 avril, 2016 @ 7:52 dans Chemin, Gratitude, Histoires de Coeurs | Pas de commentaires »

… brille dans le ciel.

.

ACCROCHER DES ETOILES- 

.

Cette étoile qui guidera le tout petit né cette nuit.

Le tout petit dernier de la tribu.

Je vais le voir tout à l’heure.

La rencontre promet d’être belle.

Et l’émotion est déjà au rendez-vous.

Laissons couler sur nos joues les larmes chaudes…

Ce sont elles qui nous disent le sel de la vie.

Le goût de la vie, son impériosité, sa fougue et sa vigueur.

La vie en sa source, la vie en sa course, la vie en son cœur.

                                      MM

.

 

Jour après jour. Quinze ans plus tard.

Posté : 23 février, 2016 @ 9:19 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Histoires de Coeurs, Pour du mieux | 1 commentaire »

.

MERCI

.

L’escapade du Dimanche

Posté : 31 janvier, 2016 @ 3:48 dans Chemin, Gratitude, Nature, Poésie, Vidéos & Cinéma, Zique | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Il y a des jours comme ça…

Posté : 5 janvier, 2016 @ 6:22 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Histoires de Coeurs | 2 commentaires »

.

ILLUMINEES

.

Trois fois vingt ans… et des poussières. Un rendez-vous d’Amour.

Posté : 14 décembre, 2015 @ 2:26 dans Chemin, Citations & Pensées, Gratitude, Histoires de Coeurs | Pas de commentaires »

.

GENERATIONS

.

Aujourd’hui j’ai rendez-vous. Un rendez-vous d’Amour.

A 16 heures 45. Au bourg voisin.

Je vais à la rencontre de mon arrière-petit-fils.

Je vais le découvrir à l’écran, le voir pour la première fois.

Il connaît déjà ma voix, nous nous sommes déjà touchés.

Un matin, j’ai senti son coup de pied dans la paume de ma main.

Mais aujourd’hui vient la véritable rencontre.

Et je suis folle de joie.

Le cœur empli de bonheur. Et de gratitude.

Avec cette infinie conscience de la chance que j’ai !

De pouvoir vivre cela, de pouvoir connaître cela.

Je remercie tous les jours. Aujourd’hui ça dépasse le merci.

Ce que je me dis aujourd’hui ? Confiance. Il ne faut jamais, désespérer…

“Irradié de bonheur” se dit-il, n’est-ce-pas ?

… C’est cela, je me sens irradiée, de toutes mes fibres.

Je souhaite ce bonheur à chacune et chacun. C’est exceptionnel !

Et je n’ai pas encore vu ce poupon tellement attendu !

Mais qu’il est doux de se préparer à ces choses merveilleuses que la vie nous offre…

J’arrive, mon enfant, mon tout petit, j’arrive vers toi…

Nous allons nous aimer, je le sais. Le temps qu’il nous sera donné.

∞∞∞∞∞∞∞∞

Qui disait cela n’avait sans doute jamais connu le langage universel,

car lorsqu’on se baigne dans ce langage, il est facile de comprendre

qu’il y a toujours dans ce monde une personne qui en attend une autre,

que ce soit en plein désert ou au cœur des grandes villes.

Et quand ces deux personnes se rencontrent, et que leurs regards se croisent,

tout le passé et tout le futur sont désormais sans la moindre importance,

seul existe ce moment présent, et cette incroyable certitude que toute chose

sous la voûte du ciel a été écrite par la même Main. ” 

L’Alchimiste – Paulo Coelho

.

123456
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR