La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'De Bric et de Broc…'

Le temps que j’aime bien. Bis.

Posté : 18 juillet, 2017 @ 10:43 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Histoires de Coeurs | Pas de commentaires »

.

tempsperdu.jpg

.

Car ce temps-là aussi, je l’aime bien.

Ce temps retrouvé, après des jours de course folle.

Après ces jours pleins, riches, intenses, mais très énergivores.

Ces moments presque insensés, où l’on perd la notion du temps tellement il est omniprésent, où l’on ne voit plus que le but à atteindre, sans réfléchir, sans se poser de questions, sans presque même prendre le temps de penser.

Ces moments où l’on a l’impression que l’on a perdu le temps, qu’il nous échappe à jamais, tant on lui court après.

Et puis vient la grande pause. L’ouvrage est fini, bien fini, on peut souffler.

Et l’on retrouve devant soi de grandes longues journées, tellement longues qu’elles nous semblent immenses.

De ces journées où l’on peut prendre son temps, où l’on peut prendre le temps de ne rien faire, de rêvasser, de méditer, le temps de se poser là où l’on est, pour déguster ces minutes qui passent au rythme des minutes, enfin…

Oui, ce temps-là, aussi, je l’aime bien…

Il est précieux, d’une saveur inimitable.

Qui nous ramène au niveau du sol, pour nous montrer l’espace…

Me revoici parmi vous, bien présente, bien là, pour de bon.

mm

.

ARRETER LE TEMPS

.

Mercred’Image

Posté : 14 décembre, 2016 @ 8:58 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Images | Pas de commentaires »

.

Avec des si…

… on mettrait Paris en bouteille !

.

PARIS EN BOUTEILLE

.

Top Départ !

Posté : 17 juin, 2016 @ 5:57 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Histoires de Coeurs, Le Mot de la Semaine | Pas de commentaires »

.

PARTIR OU REVENIR

.

 

Mini-mini…

Posté : 30 mai, 2016 @ 5:39 dans Chemin, De Bric et de Broc... | Pas de commentaires »

.

PC EN PANNE

.

Orage – PC : Victoire par KO

.

Service minimum…

le temps que tout rentre dans l’ordre.

.

 

L’Ami fidèle. Des bons et mauvais jours.

Posté : 26 mai, 2016 @ 8:26 dans Chemin, Citations & Pensées, De Bric et de Broc..., Histoires de Coeurs | 2 commentaires »

.

BARRAGE

.

Le livre.

Un moyen de s’instruire, d’apprendre et de comprendre, de s’élever, de se relier aux autres.

Un barrage à l’individualisme, à l’égocentrisme, à l’ignorance, et à la haine.

Un compagnon qui nous aide à grandir et avancer vers l’autre.

Et à quitter des yeux son nombril et à s’ouvrir au monde.

Toujours porteur d’un message, parfois évident, parfois subliminal.

Qui peu à peu forme notre bagage pour mieux découvrir notre histoire personnelle.

Le livre.

Un ami que j’ai souvent du mal à quitter à la lecture des dernières lignes.

Et que j’aurai plaisir à réouvrir, de temps en temps…

Retrouvant le parfum de ses mots, et la magie de son voyage…

                                             MM

§

 Une bibliothèque est une chambre d’amis. 

Tahar Ben Jelloun 

.

Les masques finissent toujours par s’envoler.

Posté : 1 mars, 2016 @ 8:32 dans Chemin, Citations & Pensées, De Bric et de Broc..., Ensemble, Méditation & Réflexion Personnelle | Pas de commentaires »

.

ETRE SOI

.

Voilà !

Pour bien commencer la semaine,

bien terminer le mois,

et passer à autre chose…

.

Et surtout.

Aujourd’hui est un grand jour.

Un magnifique souvenir, et tant de belles années ensemble !

Joyeux Anniversaire à toi, mon fils d’amour !

.

Maladie…

Posté : 15 février, 2016 @ 7:20 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Pour du mieux | 1 commentaire »

.

LE MAL-A-DIT

.

Parfois le corps nous dit.

Il ose à peine bruisser.

Il murmure, il chuchote.

Et nous ne l’entendons pas.

Alors il se met à crier.

Et nous le faisons taire.

Jusqu’au jour où il ne dit plus un mot, il agit.

Vient ce moment où le mal a dit.

Il a dit : maladie.

Et il arrive encore que nous ne comprenions pas.

Qu’à cela ne tienne.

Le mal dira encore, fera encore, autant de fois que nécessaire.

Jusqu’à ce que l’on prenne – enfin – un petit peu soin de soi…

Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime…

.

 

 

Le petit carnet.

Posté : 9 janvier, 2016 @ 9:07 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Méditation & Réflexion Personnelle | Pas de commentaires »

.

ECLAIRER

.

Après la pluie vient le beau temps.

Après le beau temps vient aussi la pluie.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours.

Parfois l’on semble surfer sur la crête de la vague.

Et parfois on prend un bouillon à chaque ressac…

Une grisaille arrive, en entraînant souvent une autre dans son sillage.

Et puis une autre encore, comme si les choses s’étaient donné le mot.

Alors on fait le gros dos et on essaie de se faufiler entre les gouttes.

En se disant que ça va passer. Parce qu’on le sait. Tout passe.

Les lendemains chantent, déjà – en sourdine quelquefois, mais ils chantent.

Et puis, rien n’est si grave.

Il suffit de se souvenir, de toute la chance que l’on a !

.

Juste une image…

Posté : 5 octobre, 2015 @ 6:05 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Images, Méditation & Réflexion Personnelle | 2 commentaires »

.

LACHER LES MOTS

.

… et laisser vagabonder les pensées, l’inspiration, les idées,

les réponses aux questions qui n’ont pas encore été posées..

Lâcher de mots et de papier,

lâcher de pages ou lâcher de pigeons,

ouvrir la cage aux papillons,

laisser partir les émotions…

.

C’est peut-être bien le moment. De vivre nous aussi notre automne.

Posté : 29 septembre, 2015 @ 12:55 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Le Mot de la Semaine, Méditation & Réflexion Personnelle, Nature, Poésie, Pour du mieux | 1 commentaire »

.

AUTOMNE

.

Nous voilà bien entrés dans l’automne.

Ayant tout à fait quitté l’été et songeant déjà à l’hiver

qui se prépare sans se montrer encore.

Et si nous prenions modèle sur la nature ?

Si nous vidions nos armoires intérieures de leurs habits d’été,

pour suspendre ceux des saisons qui s’en viennent.

Passant des soieries aux lainages, 

de ce qui nous couvrait à peine à ce qui nous enveloppera.

Si nous nous séparions de toute cette fantaisie d’atours,

aérienne, frivole, presque superficielle.

Pour retrouver de solides, authentiques, et palpables matières.

Si de la légèreté nous passions à la profondeur.

Si nous commencions nous aussi à perdre nos feuilles.

Nous débarrassant du même coup de celles qui ne nous servent plus

sauf à être importunes, futiles, ennuyeuses, encombrantes.

Si nous nous regardions comme nous regardons les arbres,

changeant à peine à peu plus chaque jour.

Vivant cette lente transformation comme autant de mues

avant le grand silence de la grande réflexion.

Si nous vivions cette saison comme la vit la nature.

Savourant tout son charme et sa candeur,

sa langueur et ses couleurs, ses frissons et sa douceur,

ses parfums et ses saveurs.

Avec beaucoup de respect pour cette indispensable étape,

avec beaucoup d’espoir pour le dénuement

et la richesse intérieure que l’étape suivante nous procurera.

Ouvrons la porte de l’automne, entrons dans l’automne.

Vivons l’automne, soyons l’automne.

Et nous aurons peut-être nous aussi,

de la poussière d’étoiles plein les yeux,

et de l’or plein le cœur…

.

12345...19
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR