La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'Pour du mieux'

Qui cherche… trouve !

Posté : 12 octobre, 2020 @ 1:05 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Le Mot de la Semaine, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

TROUVE-TOI

.

Empreintes…

Posté : 3 octobre, 2020 @ 9:35 dans Chemin, Citations & Pensées, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

QUELQUES PAS

.

Tu disais que tu m’accompagnais.

Que tu guidais mes pas.

Que tu marchais à mes côtés.

Mais regarde, là, derrière moi, il n’y a qu’une trace de pas.

Tu n’étais pas là.

Tu te trompes.

J’étais là.

J’ai toujours été là.

Et quand il n’y a qu’une trace, c’est la mienne.

C’est quand je te portais. 

Conte philosophique librement interprété.

P

Ne nous fions pas aux apparences,

Tout le monde ne nous a pas abandonnés. Faisons confiance.

Il existe tout un univers invisible qui nous dépasse.

Et qui régit le monde. L’univers tout entier.

Derrière ce conte nous pouvons voir notre maman,

une divinité, notre guide spirituel, notre ange gardien

ou celle ou celui que nous voyons comme tel, une puissance

cosmique ou la petite flamme que nous abritons en nos cœurs…

L’humain est une machine extraordinaire d’intelligence

et d’émotions.

Mais aussi bien plus que cela.

Gardons l’esprit ouvert, gardons confiance.

Patience… tout finit par se faire…

mm

.

Personne à ta place…

Posté : 2 octobre, 2020 @ 9:43 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

TA VIE

.

Juste là. Simplement. Ici. Et maintenant.

Posté : 25 septembre, 2020 @ 4:49 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Pour du mieux, Un livre | Pas de commentaires »

.

AUTOMNE--

.

Le bonheur n’est pas aussi exigeant que nous. Il se contente de peu.

C’est un grand silencieux qui ne se fait voir que dans la quiétude et dans les petites choses.

C’est ce rayon de soleil qui se faufile par l’entrebâillement d’une porte, c’est un livre ouvert, une tasse de café fumant, ce sont des gosses qui jouent et rient dans la rue, c’est ouvrir les yeux et regarder.

C’est être là. Simplement là. En accord avec soi-même. 

Catherine Rambert

.

Dépendances. Racines.

Posté : 24 septembre, 2020 @ 6:04 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Et si nous parlions de... ?, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

PRISON INTERIEURE

.

De même que les papillons de nuit sont attirés par la flamme de la bougie dans laquelle ils vont mourir, l’homme est attiré par la mélodie de l’éloge, l’arôme du tabac, le goût de la viande, la douceur du contact féminin ou la caresse de la soie, mais, induit en erreur par cet attachement, il ôte la vie à sa propre voie de liberté.

C’est ainsi que le cerf, attiré par la musique du luth à trois cordes, tombe sous les flèches empoisonnées ; que l’abeille, séduite par le parfum de la fleur carnivore, en devient prisonnière ; que le poisson, attiré par le goût de l’appât, se fait prendre à l’hameçon ; et que l’éléphant, attiré par le contact de sa femelle, se noie dans la vase.

C’est ainsi que nous sommes leurrés par chaque objet de désir et que nous devenons dépendant de lui. 

Le Trésor de précieuses qualités (yon tan rin po che’i mdzod), de Jigmé Lingpa (1729-1798)

commenté par Kangyour Rinpoché, Longchen Yéshé Dorjé, Editions Padmakara, 2010, p. 51

P

Et ne confondons pas. Il n’est pas question ici de se priver de certains plaisirs.

Il n’est question que de faire la distinction entre les plaisirs agréables et légers et les plaisirs qui nous emmènent vers des univers douteux et nocifs pour nous-mêmes – et parfois pour ceux qui nous entourent – qui sont capables de nous entraîner dans une dépendance telle qu’elle pourrait aller jusqu’à nous enchaîner, nous priver de notre liberté, nous rendre fous…

Il n’est question que de nous préserver, de nous sauvegarder, de conserver notre envie et notre joie de vivre.

Finalement, il n’est question que de prendre soin de nous-même, et de notre entourage…

mm

.

Apprentissages.

Posté : 3 septembre, 2020 @ 10:11 dans Chemin, Citations & Pensées, Et si nous parlions de... ?, Pour du mieux, Société & Actu. | Pas de commentaires »

.

ECOLE EN FORET

.

Il aura à apprendre, je sais,
que les hommes ne sont pas tous justes,
ne sont pas tous sincères.
Mais enseignez-lui aussi
que pour chaque canaille il y a un héros,
que pour chaque politicien égoïste,
il y a un dirigeant dévoué…
Enseignez-lui que pour chaque ennemi il y a un ami.
Éloignez le de l’envie,
si vous pouvez,
enseignez lui le secret
d’un rire apaisé.
Qu’il apprenne de bonne heure
que les despotes sont les plus faciles à flatter…
Enseignez-lui, si vous pouvez,
les merveilles des livres…
Mais laissez-lui un peu de temps libre
pour considérer le mystère éternel des oiseaux dans le ciel,
des abeilles au soleil,
et des fleurs au flanc d’un coteau vert.
À l’école, enseignez-lui
qu’il est bien plus honorable d’échouer
que de tricher…
Apprenez-lui à avoir foi
en ses propres idées,
même si tout le monde lui dit
qu’elles sont erronées…
Apprenez lui à être doux
avec les doux,
et dur avec les durs.
Essayez de donner à mon fils
la force de ne pas suivre la foule
quand tout le monde se laisse entraîner…
Apprenez-lui à écouter tous les hommes
mais apprenez-lui aussi à filtrer
tout ce qu’il entend à travers l’écran de la vérité,
et à en recueillir seulement les bonnes choses
qui passent à travers.
Apprenez-lui si vous pouvez,
à rire quand il est triste…
Apprenez-lui qu’il n’est aucune honte à pleurer,
Apprenez-lui à se moquer des cyniques
et à prendre garde devant une douceur excessive…
Apprenez-lui à vendre ses muscles
et son cerveau au plus haut prix,
mais à ne jamais fixer un prix
à son cœur et à son âme.
Apprenez-lui à fermer les oreilles
devant la foule qui hurle
et à se tenir ferme et combattre
s’il pense avoir raison.
Traitez-le doucement,
mais ne le dorlotez pas,
parce que seule l’épreuve
du feu forme un acier fin.
Qu’il ait le courage
d’être impatient
et la patience d’être courageux.
Apprenez-lui toujours
à avoir une immense confiance en lui même,
parce que dès lors, il aura
une immense confiance envers l’Humanité.
C’est une grande exigence,
mais voyez ce que vous pouvez faire…
Il est un si bon garçon, mon fils ! 

Abraham Lincoln

.

Rentrée des classes… une montagne de souvenirs pour toute la vie !

Posté : 1 septembre, 2020 @ 4:55 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Et si nous parlions de... ?, Images, Pour du mieux, Société & Actu., Spiritualité | Pas de commentaires »

 

ECOLE COMPASSION
.
En proposant des outils et des enseignements qui permettent de cultiver des qualités comme la compassion et la bienveillance ainsi que des savoir-faire comme la coopération, le partage et l’écoute active, nous prendrons le chemin, pas à pas, d’un monde plus juste, plus paisible, plus altruiste.
Matthieu Ricard - Une éducation altruiste pour un monde plus altruiste
Pour en savoir plus, cliquer ICI
§§§§§
Enseigner aux enfants ce qui relie et qui rassemble,
plutôt que ce qui divise et isole… ça semple évident, pourtant…
Bonne rentrée des classes, les enfants !
mm
.

Opportunités…

Posté : 29 août, 2020 @ 3:42 dans Chemin, Citations & Pensées, Et méditer..., Pour du mieux | Pas de commentaires »

.

RAGE DE VIVRE

.

Il n’y a pas d’erreurs dans la vie,

il n’y a que des leçons.

Il n’existe pas d’expériences négatives,

il n’y a que des occasions de mûrir,

d’apprendre et d’avancer

le long de la voie de la maîtrise de soi. 

Robin Sharma

.

Tant qu’il y aura des cabanes…

Posté : 24 août, 2020 @ 4:45 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Et méditer..., Le Mot de la Semaine, Méditation & Réflexion Personnelle, Pour du mieux, Société & Actu. | Pas de commentaires »

.

MA CABANE

.

Et si la liberté consistait à posséder le temps ?

Et si le bonheur revenait à disposer de solitude,

d’espace et de silence ?

Tant qu’il y aura des cabanes,

rien ne sera tout à fait perdu. 

Sylvain Tesson

P

Se contenter n’est pas se priver, se contraindre ni se résigner.

Se contenter, c’est être content d’avoir ce que l’on a.

C’est ne désirer rien de plus.

C’est apprécier et savourer ce que l’on vit.

C’est aimer la vie que l’on mène.

En être heureux et en tirer sa subsistance.

Et ne priver personne de pouvoir faire de même.

mm

.

L’escapade du dimanche

Posté : 23 août, 2020 @ 8:07 dans Chemin, Pour du mieux, Zique | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Une escapade musicale.

Une musique réparatrice, guérisseuse.

Des notes pour le corps. Et des notes pour l’âme.

Se poser, se laisser masser le squelette,

déconnecter le cerveau, souffler sur les pensées,

et laisser danser et voleter son âme.

Bonne fin de dimanche !

mm

.

12345...39
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR