La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Archive pour la catégorie 'Re-trouvailles'

Hé Bon Jour !

Posté : 22 septembre, 2020 @ 9:21 dans Chemin, Citations & Pensées, Ensemble, Le Mot de la Semaine, Re-trouvailles | 1 commentaire »

.

YIN-YANG

.

Retour sur les ondes… 

Quoique. Car les ondes vibratoires ne prennent pas de pause.

Un peu de suractivité, de baisse de forme, et pour finir de grosses intempéries dans ma région.

Espérons que tout rentre maintenant dans l’ordre.

Bien contente de toutes et tous vous retrouver !

Cadeau du jour : 

Une pensée Yin

Aimer n’est pas attendre.

C’est écouter.

Aimer n’est pas prendre.

C’est accueillir.

Et une pensée Yang

C’est en écoutant les questions

que l’on apprend à répondre.

Bonne journée ! Bonne semaine !

mm

.

L’escapade du retour :)

Posté : 2 août, 2020 @ 6:51 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Re-trouvailles, Voyage | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Vacances. Ce qui veut dire être vacant.

Prendre du temps. Pour soi.

Pour lire et écrire. Pour créer, converser, réfléchir.

Pour aller à la rencontre. De l’autre. De soi.

Et de ce qui nous entoure.

Se dire que l’on vient toutes et tous de la même matrice.

Que l’on respire tous le même oxygène.

Et que l’on boit tous la même eau.

Que cela devrait faire de nous des frères et des sœurs,

chacun soucieux du bonheur de l’autre.

Prendre le temps, ce temps qui ne nous appartient pas,

qui nous file entre les doigts, qui est à tous et à personne.

Prendre le temps de ne rien faire, et savourer, ce que l’on a.

Se reposer, se réparer, se ressourcer.

Il était ce temps-là pour moi. Ma pendule me l’a dit.

Ce temps où l’on se dit : je n’ai plus assez de temps.

Je n’ai plus une minute à moi. Et la formule est translucide…

Retour de vacances aujourd’hui. De ce voyage immobile.

De ce voyage en rêveries, en pensées, en souvenirs.

Et se dire que ce sont nos plus belles destinations finalement.

Pour revenir sur terre, retourner en images en Islande.

Se faire encore plaisir, retrouver l’émotion, le bonheur,

l’émerveillement, les sensations et les larmes du trop-plein.

Et revenir parmi les vivants de ce monde. Revenir vers vous, ici.

Bon dimanche, tout l’monde ! à demain !

mm

.

Le retour ? on dirait bien…

Posté : 21 avril, 2018 @ 9:33 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Ensemble, Gratitude, Re-trouvailles | Pas de commentaires »

.

SUIVEZ VOS REVES

.

Après ce long sommeil, il semblerait que les rêves s’éveillent.

La santé revient peu à peu, le printemps est là, partout,

les fruitiers fleurissent, le soleil joue avec toutes les nouvelles

pousses et les bourgeons, les oiseaux s’en donnent à cœur joie,

et même le coucou est venu nous faire un coucou.

Alors, oui, du coup, les rêves se disent “et si on s’éveillait ?

si l’on reprenait nos voyages immobiles ? si l’on recommençait

à penser à ce grand voyage qui se profile ?”

Reprenons donc le cours des choses, là où nous les avions

laissées, avant cette parenthèse obligée – qui m’en a dit

long cependant !

Je vous offre la phrase qui m’a soutenue pendant tout ce temps :

“Je ne perds jamais. Soit je gagne. Soit j’apprends.”

J’ai beaucoup, beaucoup appris ! Du moins je l’espère…

Contente d’être à nouveau réellement parmi vous !

Comment allez-vous bien ? :)  

                       mm

.

En croisant un regard…

Posté : 18 janvier, 2018 @ 10:00 dans Chemin, Ensemble, Re-trouvailles | Pas de commentaires »

.

CONTENU

.

Et quelle longue histoire parfois nous raconte le regard

que l’on croise, par “hasard”.

Ce sont nos regards, en fait, qui semblent s’accrocher l’un à l’autre.

Malgré nous. Et nos schémas. Et nos convenances. Et nos craintes.

Comme s’ils se connaissaient déjà, depuis longtemps, très longtemps.

Sans qu’on le sache. Depuis bien avant que l’on sache ce

qu’étaient les yeux, et les autres.

Comme s’ils se retrouvaient après s’être quittés sans avoir

pu se désaimer.

Comme s’ils parlaient la même langue, une langue étrangère

que personne ne connaît à part eux.

Une langue mystérieuse venue d’un univers tout aussi mystérieux.

Et ils se parlent, ils se racontent, se sentant seuls au monde.

Puis les regards se décrochent, ils s’en vont sans se retourner.

Et l’histoire reste en nous, imprégnée, comme un parfum oublié

mais tenace.

Les regards se quittent parce qu’ils savent, eux, qu’ils sont

de tous temps, qu’ils sont de tous âges…

                      mm

,

Départ imminent ! en voiture !

Posté : 20 décembre, 2017 @ 5:33 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Re-trouvailles, Voyage | 1 commentaire »

.

DEPART-

.

Comme une galerie de portraits…

Posté : 15 décembre, 2016 @ 7:42 dans Chemin, Citations & Pensées, Histoires de Coeurs, Méditation & Réflexion Personnelle, Re-trouvailles | 3 commentaires »

.

matingarriguer.jpg

.

Le matin, quand tu te réveilles et que ça ne va pas fort,

cherche la petite lumière qui éclairera ta journée :

un café pris avec une amie, une balade,

quelques pages d’un bon livre,

un instant de musique.

Si tu ne la trouves pas,

invente-la.

J. Boissard

← ↔ →

Ah… quand ça ne va pas fort…

Nous avons chacun nos astuces.

Ce que j’aime, dans ces moments-là, c’est aller faire un tour du côté de la tendresse.

Je m’en vais mentalement revisiter ce que j’appelle ma galerie de portraits.

Comme si je feuilletais un gros album photos où se trouveraient tous ceux qui sont un jour entrés dans mon cœur.

Et je tourne les pages, lentement le plus souvent, pour me laisser le temps de m’imprégner de ce que me racontent toutes ces photos.

Parfois je m’attarde, ici ou là, sur l’une ou l’autre, et en silence je parle à l’amie perdue de vue, au parent disparu, à celui qui me côtoie, à celle que je n’ai jamais rencontrée… Je prends de leurs nouvelles, leur dis que je ne les oublie pas, qu’ils sont là dans mon cœur, et que les cœurs n’ont pas besoin de preuves. Je passe un moment près d’eux, me posant en silence au creux de leur vie.

Peu à peu, au fil des pages et des images, le sourire me vient. Sans rien dire, sans rien faire, les amis, les proches, ils savent à merveille nous réconforter !

Détendue à nouveau, je peux fermer l’album, jusqu’à la prochaine visite, pas forcément lorsque je n’irai pas bien, car c’est un endroit où j’aime à me retrouver, dans ma galerie de portraits…

J’ai passé un bon moment en compagnie de ceux que j’aime, et ils n’en savent rien ; puis je me dis qu’au fond si, quand même, quelque chose a dû leur parvenir, rien qu’un souffle léger peut-être, ou alors un parfum, un souvenir, trois fois rien…

                             MM

.

L’escapade du Dimanche

Posté : 18 octobre, 2015 @ 9:09 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Images, Re-trouvailles, Vidéos & Cinéma | Pas de commentaires »

.

Image de prévisualisation YouTube

.

 

Départ imminent.

Posté : 10 octobre, 2015 @ 7:05 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Re-trouvailles | Pas de commentaires »

.

PARTIR

.

Partir.

Partir vers des retrouvailles, des rencontres, des découvertes.

Partir un peu, quitter ses montagnes et s’en aller voir la mer.

Et puis ce bout de terre posé au milieu, majestueux.

.

Des Cévennes à la Corse.

Le voyage commence tout de suite.

.

Partir. Revenir.

Posté : 5 juin, 2015 @ 7:12 dans Chemin, De Bric et de Broc..., Méditation & Réflexion Personnelle, Re-trouvailles | Pas de commentaires »

.

COMME UN REVE

.

Tiens. Te voilà revenu.

Les yeux battus, la mine triste, et les joues blêmes…

Oui, je sais… Bambino, Bambino…

C’est l’air qui m’est venu en tête en te voyant.

Te voilà revenu de ton grand tour du monde.

Qui devait durer des années et tu es là au bout de deux semaines.

Tu as cherché ta route, tu t’es perdu.

Au point de ne plus savoir pourquoi tu partais.

Tu as fait demi tour sans savoir pourquoi tu revenais.

Partir malheureux ne fait pas l’homme heureux.

Il faut aller au bout de soi avant de pouvoir s’éloigner.

Dis. Le sais-tu que la réponse à ta question se trouve en toi ?

Le sais-tu que souvent l’on s’en va en emmenant sa douleur dans son bagage ?

Le sais-tu que le mal-être ne se dilue pas dans les kilomètres ? ni dans l’ailleurs ?

Tu es revenu. Défait, perdu, abattu.

Et tu es le bienvenu.

Pose-toi. Cherche en toi. Vis en toi !

Ça va aller… Tu es ici. Chez toi.

.

 

 

Un sourire du printemps ?…

Posté : 24 février, 2015 @ 9:30 dans Chemin, Histoires de Coeurs, Re-trouvailles | Pas de commentaires »

.

FLEURS

.

Un p’tit air de printemps aujourd’hui.

Le temps avant le temps.

Ce temps qui court à toute allure.

Jeudi c’est le départ.

Et rien n’est prêt.

Mais ce sera comme toujours.

Puisque chaque fois, comme par magie, tout se fait…

.

12
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR