La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Pourvu que nous vienne…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Et méditer...,Société & Actu.,Un livre — 29 mai, 2020 @ 6:25

.

PORTE

.

Pourvu que nous vienne un homme

Aux portes de la cité…

Qu’il ne s’agenouille pas

Devant tout l’or d’un seigneur

Mais parfois pour cueillir une fleur… 

Jacques Brel

Le livre de la sagesse,

anthologie présentée par Yveline Brière

Edition Le Cherche Midi – Format Librio

§

De savoureuses citations pour embellir et éclairer nos chemins,

dans ce petit livre au format qui nous rappelle des souvenirs.

Tous les élèves et les étudiants, de tous niveaux, les ont utilisés…

mm

P

.

Le droit de se choisir…

.

Y ALLER

.

Tu as le droit de quitter n’importe quelle relation dans laquelle tu ne te retrouves pas. Tu as le droit de laisser n’importe quelle histoire dans laquelle tu ne t’aimes pas.
Tu as le droit de quitter une ville qui a affaibli ta lumière au lieu de te rendre plus lumineux, tu as le droit de faire tes bagages et de repartir ailleurs et tu es autorisé à redéfinir le sens de ta vie.
Tu as le droit de quitter le travail que tu détestes même si le monde entier te dit de ne pas le faire et tu as le droit de chercher quelque chose qui te fait attendre demain et jusqu’au reste de ta vie.
Tu as le droit de quitter quelqu’un que tu aimes s’il te traite mal, tu as le le droit de partir quand tu as essayé encore et encore mais que rien n’a changé.
Tu as le droit de laisser partir des amis toxiques, tu as le droit de t’entourer d’amour, et des gens qui t’encouragent et te nourrissent. Tu as le droit de choisir le genre d’énergie dont tu as besoin dans ta vie.
Tu as le droit de te pardonner pour tes plus grandes et plus petites erreurs et tu as le droit d’être gentil avec toi-même, tu as le droit de te regarder dans le miroir et d’apprécier la personne que tu vois.
Tu as le droit de te libérer de tes propres attentes.
Nous avons parfois l’impression de partir comme une mauvaise chose ou de l’associer à abandonner ou abandonner, mais parfois partir est la meilleure chose que l’on puisse faire pour nous-même.
Partir nous permet de changer de direction, de recommencer, de redécouvrir nous-même et le monde. Partir parfois nous évite de rester coincé au mauvais endroit avec les mauvaises personnes.
Le départ ouvre une nouvelle porte pour le changement, la croissance, les opportunités et la rédemption.
Vous avez toujours le choix de partir jusqu’à ce que vous trouviez ce qui donne un sens profond à votre vie et qui vous rend heureux.
Tu as même le droit de laisser le vieux derrière toi et de te réinventer. 
.
Rania Naim
.

Mercred’Image !

Classé dans : Chemin,Images,Poésie,Sourire — 27 mai, 2020 @ 7:41

.

AGES

.

Chacun.e à sa mesure et quelle que soit la « différence »…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Ensemble,Et si nous parlions de... ? — 26 mai, 2020 @ 7:29

.

DIFFERENTS ET SOLLITAIRES

.

Rester debout. A l’intérieur.

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Et méditer...,Le Mot de la Semaine — 25 mai, 2020 @ 7:25

.

CRAYONS CASSES_

.

L’escapade du dimanche

Classé dans : Chemin,Côté Arts,Poésie,Spectacles,Vidéos & Cinéma — 24 mai, 2020 @ 4:58

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Une escapade au pays de la délicatesse, de la douceur,

de l’apesanteur, dans le monde du silence.

A regarder sans bouger, sans penser.

Se laisser emporter, vivre cette parenthèse

de paix, de beauté, de grâce.

Pour une belle relaxation.

Bon dimanche !

mm

.

A laisser dans la cage, au porte-manteau, derrière soi…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Et méditer... — 23 mai, 2020 @ 4:40

.

PRISON_

.

Blessures, douleurs… fardeaux…

.

NOS BLESSURES

.

Il nous revient de faire de nos blessures et de nos douleurs ce qui nous fera avancer.
Plutôt que de permettre que notre paix intérieure soit malmenée.
.
Hier soir un ami m’a fait rencontrer un mot : Éliminer.
Un mot dur. Un verbe dur. Mais qui lui fut salvateur…
.
« Nous ne regretterons pas plus le passé que nous ne voudrons l’oublier… »
mm
.

Horizons…

.

HORIZONS

.

 La vie est bien trop courte pour perdre son temps à se faire une place là où l’on n’en a pas, pour démontrer qu’on a ses chances quand on porte tout en soi, pour s’encombrer de doutes quand la confiance est là, pour prouver un amour à qui n’ouvre pas les bras, pour performer aux jeux de pouvoir quand on n’a pas le goût à ça, pour s’adapter à ce qui n’épanouit pas.
La vie est bien trop courte pour la perdre à paraître, s’effacer, se plier, dépasser, trop forcer.
Quand il nous suffit d’être, et de lâcher tout combat que l’on ne mène bien souvent qu’avec soi, pour enfin faire la paix, être en paix.
Et vivre.
En faisant ce qu’on aime, auprès de qui nous aime, dans un endroit qu’on aime, en étant qui nous sommes, vraiment.
Alexandre Jolien
.
La vie est bien trop courte pour se laisser rogner les ailes, bien trop courte pour passer à côté de la voix de son cœur, et bien trop courte, pour nous faire vivre à l’étroit…
La vie est trop courte, pour être petite.
.
Chacune, chacun, peut continuer cette liste à sa guise. C’est lorsque j’ai appris qu’il m’appartenait de poser mes limites, que j’ai pu commencer à marcher seule, libérée, d’un pas plus ferme, plus décidé, et que j’ai découvert l’ineffable beauté de tous mes nouveaux horizons…
mm
.

Jour d’Image !

Classé dans : Chemin,Côté Arts,Images,Poésie — 20 mai, 2020 @ 8:23

.

PORTAIL ARBRE DE VIE

.

1...1011121314...403
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR