La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

L’escapade du dimanche

Classé dans : Chemin,Côté Arts,Poésie,Vidéos & Cinéma — 17 juin, 2018 @ 8:57

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Une belle maîtrise, de la technique et, surtout, beaucoup de grâce…

Bon dimanche !

mm

Hors CAC 40…

.

RICHESSE

.

Parce que tout ce que l’on garde est perdu.

Parce que pour le garder, je dois redonner ce que j’ai reçu…

Aussi paradoxal que cela puisse paraître.

C’est le vécu qui l’a appris… et vérifié !

mm

.

De l’Amitié. Avec une majuscule. Un charmant petit ouvrage.

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Et méditer...,Un livre — 15 juin, 2018 @ 11:26

.

AMITIE-LIVRE

.

  L’amitié, telle le soleil, illumine la vie de l’homme.

C’est ce qu’affirmait Cicéron :

“Ceux qui ôtent l’amitié à la vie ôtent le soleil à l’Univers”.

Sans amitié, la vie reste obscure et sans joie.

Les psychologues le savent, qui observent combien les êtres sans amis

souffrent beaucoup plus des coups du destin et des crises.

La souffrance profonde leur est parfois insurmontable. 

C’est pourtant dans l’adversité que l’on voit ses vrais amis,

ceux qui nous soutiennent fidèlement. 

L’ami est le meilleur des thérapeutes face à la solitude et à l’offense.

Johann Wolfgang von Goethe a pu dire ;

“Le cœur d’un ami atténue l’écho de ma douleur.”

L’ami n’est pas un conseiller il est celui qui se tient près de moi

et me soutient. Il m »écoute sans me juger ; je peux tout lui dire

sans avoir besoin de me censurer sachant qu’il gardera le secret,

sans avoir à soupeser chacune de mes paroles ; je peux abandonner

toute protection et laisser apparaître mes blessures.

Friedrich Rückert a exprimé dans un de ses poèmes comment l’ami

m’offre ce dont j’ai besoin pour vivre : 

“Ce n’est pas l’hirondelle annonçant le printemps, entonnant le chant

du renouveau éternel, qui me réjouit tellement. C’est bien plus le salut

d’un ami qui me donne ce qui est essentiel à la vie.”  

Petite méditation sur le mystère de l’amitié, extrait

Chapitre “L’ami, le meilleur des remèdes”

Anselm Grünh

Edition Albin Michel

.

Aller vers ceux qui vont bien, vers les « gagnants »…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Et méditer...,Pour du mieux — 14 juin, 2018 @ 2:59

.

REUSSITE OU ECHEC

.

L’image du mercredi !

Classé dans : Chemin,Images,Nature — 13 juin, 2018 @ 6:15

.

Le temps des cerises

.

Ces souvenirs, qui font irruption dans nos pensées, sans prévenir…

Classé dans : Chemin,Histoires de Coeurs — 12 juin, 2018 @ 7:48

.

EN HAUT

.

Je me souviens encore, de ce jour de juin 2010. 

Ce jour de ton retour près de moi,

de ton retour parmi nous, de ton retour à la vie…

Et puis maintenant tu es parti.

Parti pour de vrai, comme on dit dans la vie.

Parti au ciel comme disent les enfants.

Parti au paradis, sûrement.

Avec tes pinceaux, tes tableaux,

tu vas leur faire un belle déco là-haut.

Souvent je pense à toi, tu sais.

Parce que tu es toujours là. Près de moi.

mm

*************************************

C’était le 30 juin 2010, le jour de ton retour.

Et j’écrivais ceci :

Et c’est le jour où tu reviens.

Et pourquoi non puisque tu reviendrais.

Et pourquoi non puisque je t’attendais.

Et pourquoi non puisque depuis le matin je pensais si fort à toi, tu étais là, ta voix, tes yeux, tes mots, tes toiles, tout me tournait autour, emplissant mon silence de ta présence, plus que si tu t’étais trouvé là. C’était comme si je te sentais arriver…

Et toi tu le savais que je serais là, tout près de la source où l’on s’était rencontrés. Avec tous tes amis.

Et te voilà, toi, la peau fripée, les yeux noyés, les mains pressées de retrouver les mains des tiens, de retrouver tes doigts d’avant, tes pinceaux laissés là dans un coin.

Et te voilà, le cœur un peu plus écorché, les yeux emplis de la désespérance où tu es retourné te noyer, les mains tremblantes de n’avoir pas touché des mains de tout ce temps.

Et te voilà, le sourire timide, la peur d’avoir perdu des bouts d’amour par-ci, des bouts de tendresse par-là, et pourtant tu sais bien que tu nous fais un grand bonheur de revenir aujourd’hui.

Reprends tes pinceaux, tes couleurs, et mets-les dans ta vie, c’est elle la grande gagnante ces jours-ci.

C’est ça l’important, tu es là, le reste ne compte pas. On peut recommencer, quand on a cette chance d’être encore en vie, inouïe.

mm

.

Tout à la fin du livre… comme un ultime message.

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Et méditer... — 11 juin, 2018 @ 7:57

.

LE MESSAGE

.

Je fais de mon mieux,

dans le respect de moi-même,

avec les cartes de l’instant.

Le reste appartient à la vie. 

Agnès Ledig

.

L’escapade du dimanche

Classé dans : Chemin,Ensemble,Histoires de Coeurs,Vidéos & Cinéma — 10 juin, 2018 @ 9:30

.

ENFANTS DE COEUR

.

Départ ici  Un petit voyage…

… au royaume de l’enfance, au pays des grands cœurs…

Bon dimanche !

mm

*

C’est dire…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Et méditer... — 9 juin, 2018 @ 9:40

.

GRADUELLEMENT

.

 Chacun a sa blessure et son trésor au même endroit. 

Christian Bobin

.

Fondements et méandres… le livre réparateur.

.

LIVRE EN BLEU

.

Il n’y a pas de manière plus rapide d’attirer un malheur

que de penser qu’il est en train d’arriver.

La pensée est une force puissante, beaucoup de personnes

accordent peu d’énergie à cet outil de création — ou bien

l’abandonnent au moment où leur sécurité et leur stabilité

sont menacées.

De quoi vous inquiétez-vous aujourd’hui ? Pourquoi ?

Plutôt que de vous en inquiéter, ne serait-ce pas un meilleur

usage de votre mental que de le visualiser avec une issue positive ?

Utilisez votre esprit de cette manière aujourd’hui et vous aurez

exploité l’un des plus extraordinaires outils que Dieu a placé

entre vos mains pour la création de vos lendemains. 

Neale Donald Walsch

Conversations avec Dieu, Extrait

Edition : Ariane ou J’ai Lu

§

123456...332
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR