La vie est trop courte pour être petite…

Bienvenue dans ma roulotte

Les poètes… n’ont pas disparu…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Côté Arts,Poésie — 17 avril, 2017 @ 8:11

.

POESIE-

.

 Le poète dépend du monde comme la fleur de sa tige.

Il passe sa vie à chercher l’équilibre, à répartir son poids,

et c’est de cet exercice de jongleur que naissent les images,

ces passerelles amovibles jetées au-dessus de l’abîme. 

Ferenc Rákóczy

.

L’escapade du dimanche

.

.

Oui. C’est possible.
Oui. Il y a de belles histoires.
Oui. Le cœur de l’humanité fonctionne encore très bien.
Maintenant il nous reste à faire en sorte que tout cela ne soit pas exceptionnel, mais redevienne naturel…
Il nous faut inverser la vapeur, tant les horreurs finissent par faire partie du décor, tant elles sont nombreuses, et coutumières..
Ne nous laissons pas éroder le cœur !

                 mm

.

Plus qu’une pensée. Plus qu’un mot. Une attitude.

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Histoires de Coeurs — 15 avril, 2017 @ 8:53

.

GRATITUDE

.

Emotion. Ephémère mais puissante.

Classé dans : Chemin,Pour du mieux,Un livre — 14 avril, 2017 @ 10:39

.

LIVRE AU LILAS

.

Quand l’émotion nous trouve

Ce n’est pas en étant à la recherche d’une émotion qu’on la rencontre, c’est elle qui nous trouve, nous surprend, nous rejoint et nous éveille.

L’émotion touche une fibre dont l’éveil va éclairer des sentiments endormis, des sensations oubliées, des perceptions inattendues et les vivifier de sa palpitation…

Il n’est pas facile de décrire une émotion ou d’en témoigner dans le langage des mots. Nous la portons dans la joie, dans la tristesse, parfois dans la nostalgie. Au plus profond, nous savons la fragilité d’une émotion, sa vacuité, son évanescence en même temps que son envahissement quand elle nous submerge. Aussi faut-il accepter de nous laisser accompagner par elle, au plus loin, au plus intime ; de nous laisser porter par sa houle, grandir et amplifier par sa chaleur, enchanter par sa présence. 

L’émotion est un fil d’or qui nous relie au sens caché des êtres et de nous-même.

L’émotion est un sésame, une clé pour accéder aux détours de notre sensibilité, à la richesse d’une écoute insoupçonnée.

L’émotion nous fait découvrir ce que nous ne savions même pas savoir, elle nous fait pénétrer dans l’inimaginable.

[...] 

Il ne suffit pas que le soleil se lève ; encore faut-il transformer l’aube en un jour nouveau. 

 

Jacques Salomé, Le courage d’être soi, extrait. Pages 112 & 113.

Les Editions du Relié

§

Une lente progression. De profondes recherches au fond de soi. Jusqu’à toucher à l’intime de l’intime. Pour parvenir à ce soi méconnu.

Un ouvrage qui permet la réconciliation avec soi, puis l’acception de soi, pour parvenir enfin à s’aimer un peu, et à être. Simplement être.

               mm

.

De l’impermanence…

,

COQUILLAGE

,

Réfléchissez aux différents aspects de l’impermanence.
Vous constaterez que rien ne dure, que rien n’est stable.

Vos croyances, vos émotions, vos sentiments pour les êtres, les bien acquis, les objectifs fixés pour le futur, tout peut se transformer et s’effondrer en un instant. Tout évolue en permanence, malgré vos désirs et les moyens que vous mettez en place pour vous rassurer – en vous donnant l’illusion de posséder ceux que vous aimez, les objets qui vous entourent, pour vous aider à croire en la pérennité de la vie. Tout est amené à disparaître, y compris vous-même.

Et, au moment ultime, au moment de la mort, vous serez seul. Seul pour faire face à ce passage. Réfléchissez aux différents aspects de l’impermanence sans occulter ce dernier moment afin de vivre pleinement chaque instant comme s’il était le dernier. Dès lors, nombre de vos choix vous paraîtront dérisoires et vous irez à l’essentiel. Ce n’est qu’ainsi que vous apprendrez le détachement et la vraie valeur des êtres, des choses, de ce que vous faites.

Ce que vous faites, dites et pensez, ce que vous donnez, la manière dont vous transformez votre esprit et votre vie, tout ceci participe à induire des renaissances favorables. Personne ne peut affirmer : “Je serai vivant ce soir”. Nous devons nous préparer à la possibilité de mourir, à tout instant. Nous devons nous préparer à ce que ceux et celles que nous aimons meurent à tout instant. Ce n’est qu’ainsi que notre attitude changera.

Ne croyez pas que se préparer à la mort, comme si elle devait survenir à l’instant même, soit inutile. Car même si notre vie se prolonge des années, nous ne sommes jamais suffisamment mûrs pour affronter ce passage. Ce qui n’est pas le cas des êtres éveillés. 

DALAÏ LAMA

∞∞∞∞∞∞∞∞

La sérénité passe par la confiance, la sincérité,

le détachement, la simplicité, l’humilité…

Et elle passe aussi, par la lucidité…

                 mm

,

L’image du mercredi

Classé dans : Chemin,Images — 12 avril, 2017 @ 12:04

.

REPAS

.

Tels que nous sommes.

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Pour du mieux — 11 avril, 2017 @ 7:11

.

ORIGINALE

.

Soyez vous-même.

Laissez les autres voir la personne

vraie, imparfaite, originale, excentrique,

bizarre, magnifique et magique que vous êtes. 

Mandy Hale

.

Patience…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Le Mot de la Semaine — 10 avril, 2017 @ 7:46

.

PATIENCE-

.

Et se dire que… tout peut encore s’arranger.

.

L’escapade du dimanche

Classé dans : Chemin,Histoires de Coeurs,Vidéos & Cinéma,Zique — 9 avril, 2017 @ 9:08

.

Image de prévisualisation YouTube

.

Escapade en musique aujourd’hui.

Sublime dialogue à quatre mains.

De ces « choses » un peu perdues…

.

Ouvrir la cage…

Classé dans : Chemin,Citations & Pensées,Pour du mieux — 8 avril, 2017 @ 9:04

.

TES REVES

.

ATTRAPE-REVES

.

1...34567...291
 

annes38 |
écrivaillon |
Fondation Cercle de Fès . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Discours sur le colonialisme
| marielle6
| AVANT de PARTIR